Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les recettes des radars devraient bondir en 2017

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Octobre 2016, 11:02am

Catégories : #ECONOMIE, #POLICE, #FRANCE

Les recettes des radars devraient bondir en 2017

Les amendes devraient rapporter 25% de plus qu'en 2016, selon les prévisions du gouvernement inscrites dans le projet de loi de finances de 2017. Objectif officiel : renforcer la lutte contre l'insécurité routière.

Les amendes pourraient pleuvoir l'an prochain sur les automobilistes. C'est en tout cas ce qu'anticipe le gouvernement d'après une annexe du projet de loi de finances pour 2017, mise en lumière ce vendredi par Les Echos. Bercy a inscrit une prévision de recettes d'amendes forfaitaires issues des contrôles automatisés en hausse de 25% par rapport à 2016! Concrètement, le gouvernement espère engranger l'an prochain 844 millions d'euros d'amendes contre 672,3 millions en 2016. En incluant les amendes majorées suite à un non-paiement, les recettes attendues grimpent même jusqu'à 991 millions d'euros.

Pour justifier ce bond des amendes, le gouvernement ne semble pas parier sur le mauvais comportement des automobilistes. Selon le PLF, la vitesse moyenne sur les routes devrait même baisser l'an prochain, passant de 78,5km/h cette année à 77km/h en 2017. Il anticipe en revanche une multiplication des amendes en raison de l'augmentation du parc radars ainsi que le «déploiement de nouveaux dispositifs de contrôle plus performants», indique le document.

Le parc de radars automatiques passera en effet de 4450 équipements cette année à environ 4600 à la fin de l'année 2017 puis 4700 fin 2018, «permettant de couvrir la grande majorité des zones les plus dangereuses et accidentogènes du territoire», assure le gouvernement. À cela s'ajoute une hausse du parc de radars autonomes. Ces derniers sont installés dans les zones de travaux où la vitesse est abaissée provisoirement. Ils seront portés à 250 fin 2016, avec un objectif de 500 équipements d'ici fin 2018. Le parc de radars sera aussi modernisé en 2017 avec notamment la mise en double-face de radars discriminants (appareils fixes permettant de distinguer automatiquement les catégories de véhicules). 

 

Installations de panneaux leurres

 
 

Le gouvernement souhaite aussi mettre en place, d'ici 2019, 10.000 emplacements de contrôles par panneaux leurres. Il maintient également son projet d'externalisation de la conduite des voitures banalisées embarquant un radar. Dès le premier trimestre 2017, des sociétés privées pourront prendre le volant de ces véhicules afin de permettre aux forces de l'ordre de se concentrer sur d'autres missions. La mesure, vivement contestée par l'association 40 Millions d'automobilistes qui craint une multiplication des contraventions, sera ensuite déployé progressivement en 2017 et 2018. «Il sera alors possible de multiplier le temps de contrôle réalisé avec cet équipement, en particulier sur les itinéraires de contrôle par panneau leurre», souligne le gouvernement.

Ce tour de vis, qui devrait entraîner une hausse des amendes infligées aux automobilistes, avait été décidé par le comité interministériel de la sécurité routière convoqué par Manuel Valls en octobre 2015. L'idée était de mettre un frein aux mauvais chiffres de la mortalité routière. Après douze années de baisse, le nombre de victimes avait progressé de 3,5% en 2014 à 3384 morts. Une tendance qui s'était poursuivie en 2015 avec 3461 décédées sur les routes. Avec toutes ses mesures de contrôle, le gouvernement espère revenir sous le seuil des 2000 personnes tuées sur les routes en 2020. 

 Source

Commenter cet article

Archives