Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les propos troublants du frère de Flavie Flament

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Octobre 2016, 04:34am

Catégories : #PEOPLE, #FAITSDIVERS

Les propos troublants du frère de Flavie Flament

"J'ai pu consta­ter le déca­lage entre la réalité et les écrits de Flavie."

Dans son livre, "La consolation", Flavie Flament révèle avoir été violée à l'âge de 13 ans par un photographe mondialement célèbre, dont le nom circule désormais dans les médias. Traumatisée par cet événement, l'animatrice de radio et de télévision ne s'en est souvenue que des années plus tard et aujourd'hui, elle ne peut plus porter plainte contre son agresseur. Un récit bouleversant, qui a ému les lecteurs, mais qui a fait "halluciner" le frère de Flavie Flament, Olivier Lecanu.

Interrogé par Gala, Olivier déclare: "Contrai­re­ment à ce qu'elle dit, tout cela ne lui est pas revenu subi­te­ment, on en parle dans la famille depuis longtemps. On savait qu'il s'était passé quelque chose. Elle évoque aujourd'hui un viol. À l'époque, Flavie s'est plaint de gestes dépla­cés à ma mère et mes parents ont aussi­tôt inter­rompu les séances chez ce photographe. Mon père et ma mère auraient été aver­tis de ce qu'elle raconte dans son livre, ils auraient réagi plus ferme­ment, évidem­ment."

Il poursuit: "Quand j'ai commencé la lecture de La conso­la­tion, je me suis dit que j'avais peut-être loupé quelque chose. Mais en avançant, j'ai pu constater le déca­lage entre la réalité et les écrits de Flavie." Olivier s'inquiète de la santé mentale de sa soeur. "Flavie m'a dit ouver­te­ment qu'elle voulait s'at­taquer à notre mère, qu'elle souhai­tait qu'elle se foute en l'air. Alors, l'excuse de la mémoire trau­ma­tique... Je ne sais pas si ma soeur suit un trai­te­ment, mais à l'évi­dence, elle ne va pas bien."

On précise que Flavie Flament a coupé les ponts avec sa famille, et notamment avec sa mère, qui a fermé les yeux sur son agression. Dans un message adressé aux autres victimes, Flavie insiste: "Ne vous laissez pas faire, parlez, portez plainte! Le drame, c'est de devoir insister pour être entendu! J'ai connu ça dans ma famille."

 Source

Commenter cet article

Archives