Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les 8 règles à connaître pour bien manager

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Octobre 2016, 12:00pm

Catégories : #ASTUCES, #ENTREPRISE

Les 8 règles à connaître pour bien manager

Master in Management, Ecoles supérieures de Management, Management Program... gérer une équipe semble vu comme une discipline à part entière, voire un art ! Loin de s'apprendre "sur le tas", il est certains fondamentaux indispensables à connaître. Motiver une équipe, s'imposer, gagner en légitimité est loin d'être naturel.

Quelle que soit la taille de l'équipe ou le type de métier (management commercial, force de vente, équipe marketing), gagnez du temps et épargnez-vous les "erreurs de débutant" avec les 8 clés indispensables de tout bon manager.

1. Ne pas vouloir tout contrôler

Devant toutes les nouvelles tâches que l’on vous demande, vous avez l’impression que mille choses vous échappent. Résistez à la tentation de contrôler toutes les tâches opérationnelles de votre équipe. Le secret c’est d’apprendre à déléguer et avoir confiance dans votre équipe. Gagner en confiance passe par le changement de votre propre perception du travail. Chacun ses méthodes pour aboutir au même résultat !

Attention, ne pas tout contrôler ne signifie pas laisser tout passer. Restez vigilant sur la stratégie et les objectifs.

2. Laisser une liberté "encadrée" à chacun

Dès le début de votre prise de fonction, posez les bonnes règles de manière explicite. Exprimez clairement vos objectifs et ce que vous attendez de chacun. Une excellente manière de vous affirmer et de rassurer votre équipe. Par la suite, si un membre de l’équipe transgresse une règle, il sera beaucoup facile de le recadrer car la règle existe et a été dite. Un manager qui ne sait pas recadrer est perçu comme faible par son équipe. En revanche, un manager qui recadre à tout bout de champ est considéré comme un tyran. Soyez dans l’équilibre et ajustez le curseur en permanence. Il faut savoir poser des limites et « lâcher la bride » pour libérer la créativité et initiative personnelle.

3. Communiquer régulièrement

Entendez par là : donner un message clair à une personne suite à une mission.

Suivez trois étapes simples pour un feedback constructif :

  • 1ère étape : feedback positif sur le comportement. Mettez en avant et en valeur les atouts de votre collaborateur.
  • 2ème étape : feedback négatif sur le comportement. Exprimez les points d’amélioration. Cette étape est la plus difficile et la plus délicate mais sans elle : pas d’amélioration possible ! Évitez le style direct qui peut être froissant et prenez des gants.
  • 3ème étape : terminez toujours par un feedback positif sur la personne. Quelles que soient ses erreurs, la personne est reconnue dans sa qualité première : elle même.

4. Apprendre à dire non

Votre titre de manager engendre une hausse de votre charge de travail. Votre premier défi ? Prouver que vous êtes à la hauteur de vos nouvelles responsabilités. Or, pour pouvoir assumer toutes vos tâches, il va vous falloir poser des limites !

  • Ne répondez pas oui à toutes les sollicitations.
  • Ne prenez que les dossiers à forte valeur ajoutée et déléguez les autres (en clair : priorisez)
  • Pour la gestion des flux de mails en continu choisissez des plages horaires pour consulter vos mails et dans l’intervalle, coupez les notifications.
  • Ne surchargez pas votre agenda et laissez vous des temps de concentration pour gérer les problèmes de fond : stratégie, vision, organisation de l’équipe.

5. Favoriser la cohésion d'équipe

Ne perdez jamais de vue que vous êtes une seule et même équipe. Plus vous renforcerez le sentiment d’appartenance en étant tous soudés, plus votre équipe sera performante et opérationnelle. Alors consacrez du temps à chacun de vos collaborateurs.

Comment créer l’effet dream team :

  • Faites des réunions régulières en salle de réunion ou au café d’en face
  • Partagez votre vision, soyez transparent
  • N’oubliez pas de fêter les réussites individuelles et collectives en dehors de l’entreprise
  • Valorisez votre équipe auprès de la hiérarchie et auprès de vos homologues

6. Equilibrer les moments formels et informels

Vos nouvelles fonctions de manager vous imposent un devoir de réserve. Certaines informations ne concerneront en effet pas l'équipe mais des décisions plus stratégiques, que vous devrez savoir garder pour vous. Ne critiquez en aucun cas votre hiérarchie auprès de votre équipe ! Même si certains moments seront dédiés à la décontraction et à des conversions plutôt informelles entre vous, votre poste de manager vous oblige à garder aussi une communication parfois formelle, gage de votre légitimité.

Générez la confiance en :

  • vous efforçant de toujours faire redescendre l’information depuis la direction. Il n’y a rien de plus frustrant que d’apprendre des informations essentielles par un tiers.
  • informant des changements dans l’équipe (départ, arrivée etc.)
  • faisant pour chacun un entretien annuel

Sachez rester humble tout en restant dans votre rôle. Si vous mettez trop de distance entre vous et vos collaborateurs, vous risquez de déclencher du ressentiment.

7. Bien connaître son équipe par l'écoute

Apprenez à bien connaître l’ensemble de vos collaborateurs en sachant é-cou-ter ! Vous cernerez mieux vos collaborateurs : leurs facultés respectives, leurs différences, leurs forces et leurs faiblesses. C’est par l’écoute que vous créerez une synergie puissante et positive au sein de votre équipe. En connaissant les forces des uns et des autres vous pourrez déléguer plus facilement et en toute confiance à la bonne personne.

Cette ouverture vous servira dans vos tâches de tous les jours (répartition des congés, évaluation, décision sur telle ou telle formation…). Prendre le temps d’écouter et d’échanger vous aidera à progresser et à créer une équipe solide et performante.

8. Montrer l'exemple

Dites ce que vous faites et faites ce que vous dites. Vous devez appliquez à vous-même tous les principes que vous exigez des autres. C'est une condition indispensable pour inspirer le respect et être considéré comme un "modèle". Vous serez un chef cohérent et juste dans vos décisions : un effet rassurant « anti stress » pour vos collaborateurs.

Au-delà de tous les conseils que l’on pourra vous donner, l’essentiel reste de donner du sens à son job au jour le jour. Vous avez un seul et même but : impulser une dynamique entre plusieurs individus, faire d'une équipe un ensemble cohérent et un moteur. On ne nait pas bon manager, on le devient. Apprenez l’art de l’équilibriste : un dosage subtil entre autorité et flexibilité, savoir obtenir sans imposer, savoir écouter et pouvoir trancher. Et puis, gardez en tête que vous ne plairez pas à tout le monde. Alors, ne prenez pas tout à cœur sauf votre nouvelle fonction qui vous ouvre des projets passionnants et valorisants ! 

 Source

Commenter cet article

Archives