Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le métro parisien va passer au paiement par smartphone

Publié par MaRichesse.Com sur 31 Octobre 2016, 19:01pm

Catégories : #TECHNOLOGIE, #ECONOMIE, #FRANCE

Le métro parisien va passer au paiement par smartphone

La RATP va entamer sa (longue) transition vers un paiement complètement dématérialisé de ses moyens de transports.

Si vous allez à Londres ou à Tokyo, il est déjà possible d'utiliser des solutions de paiement sans contact pour se déplacer avec les transports en commun. Par exemple, à Londres, il est possible de badger avec un smartphone Android ou iOS, et de payer son trajet directement via sa carte de débit ou de crédit.

Un peu plus proche de nous, c'est la RATP, Régie Autonomes des Transports Parisiens, qui va se mettre en route vers cette transition. Le fameux ticket de métro parisien deviendra donc de l'histoire ancienne, au profit de moyens de paiement plus modernes. La première étape de cette transition concernera le système de recharge des abonnements, qui se fera directement en ligne.

C'est seulement à partir de 2020 que n'importe quelle carte bancaire pourra être utilisée directement pour payer son trajet, sans avoir à acheter de ticket. Mais ce système ne passera pas par la puce de la carte, mais bien par la NFC, un système de paiement sans contact. Une NFC qui est également intégrée dans les smartphones, Android  comme les iPhone (à partir de l'iPhone 6 et plus récent). 

 

Le smartphone, porte-feuille de demain

L'ambition n'a jamais été cachée, le smartphone sera notre futur porte-feuille. Matériellement, les technologies sont prêtes. Par exemple, à Bruxelles, la STIB (Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles) est récemment passée au Tout-NFC pour ses tickets, y compris les tickets d'un jour.

Tout cela migrera donc vers nos smartphones dans les prochaines années. Une transition lente, mais qui devrait se faire dans de bonnes conditions. Le public semble plutôt bien accueillir ces technologies dans les villes où elles ont été déployées, avec quelques petits défauts de jeunesse à corriger.

 Source

Commenter cet article

Archives