Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le garde du corps de Kim Kardashian était en boîte de nuit

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Octobre 2016, 03:08am

Catégories : #PEOPLE

Le garde du corps de Kim Kardashian était en boîte de nuit

Quelques heures avant son agression, Kim Kardashian faisait mine de s’agacer sur Twitter de la présence rapprochée d'un de ses gardes du corps à Paris.

«Ce type est tout le temps sur mes photos!» avait-elle écrit sur Twitter et Instagram.

 

Oui mais voilà, ce «type» n’était pas à ses côtés lors du braquage dont elle a été victime dans la nuit de dimanche à lundi. Pascal Duvier, le bodyguard attitré de la star lors de ses déplacements, se trouvait en boîte de nuit… Non pas pour faire la java, mais pour accompagner une sœur de Kim, Kourtney Kardashian, 37 ans. Cette semaine ce garde du corps s’était illustré en neutralisant un homme qui avait tenté d'embrasser les fesses de Kim Kardashian.

 

Retranchée à son domicile

C'est donc une styliste qui s'était cachée dans l'appartement au moment du braquage qui a donné l'alerte. Rentrée précipitamment lundi en jet privé aux Etats-Unis après son audition par la police française, la star de téléréalité a été accueillie fort peu discrétement à New York. Les journalistes sur place l’ont vu rejoindre son domicile de TriBeCa dans un cortège de douze Cadillac suivie par une nuée de paparazzi.

Elle y est aujourd’hui retranchée et sa sécurité a manifestement été renforcée aux abords. Lorsque qu’elle l’a rejoint aux bras de son mari Kanye West, les deux stars étaient accompagnés de plusieurs gardes du corps, selon des images diffusées sur TMZ.  La star n'a fait aucune déclaration et n'a rien posté sur les réseaux sociaux depuis son agression.

 

Venue à Paris pour la Fashion Week, Kim Kardashian s’est fait voler une bague d'une valeur de quatre millions d'euros et un coffret de bijoux pour un montant de cinq millions, soit le plus important vol de bijoux commis sur un particulier en France depuis plus de vingt ans.   

 Source

Commenter cet article

Archives