Dans un post Facebook, le chanteur Tété se moque - tout en finesse - d'un internaute qui a laissé, à propos d'un de ses titres, un commentaire foncièrement raciste.

«Musicalement, c'est sympa, mais p***** c'est un n****, et désolé, mais ça ne passera jamais...», écrit un certain Francois Moretti.

Ce à quoi le chanteur folk a répondu avec beaucoup d'ironie à ce message raciste : «Le début de l'assertion est somme toute pleine de bienveillance et contraste singulièrement avec la violence de la conclusion. Vous avez un joli sens du contraste, et de la dramaturgie, mr Moretti.»

Tété peut compter sur ces fans, 2.700 à voir «liké» son article et 1.500 à l'avoir partagé, qui lui ont adressé de nombreux messages de soutien.

«Méfions-nous !»

S'il lui consacre un long texte sur Facebook, Tété assure qu'il aurait pu saisir la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) «pour tenter de faire de l'affaire un cas d'école. Mais j'ai vraiment trop de trucs à faire.»

Et de conclure : «PS: méfions-nous, j'écris aussi pour d'autres, qui passent encore plus à la radio que moi. Le mal est partout.»