Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La petite pique d'Alain Juppé à Nicolas Sarkozy

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Octobre 2016, 10:14am

Catégories : #POLITIQUE, #FRANCE

La petite pique d'Alain Juppé à Nicolas Sarkozy

Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite en France, a lancé une petite pique à son rival Nicolas Sarkozy, qu'il devance dans un dernier sondage paru dimanche.

 
"Vous savez en matière judiciaire, il vaut mieux avoir un passé qu'un avenir"

Interrogé lundi soir sur BFMTV sur les propositions d'Emmanuel Macron (PS) et Bruno Le Maire (Les Républicains) de fournir, quand on est candidat à une fonction publique, un casier judiciaire - de préférence vierge - Alain Juppé a décoché une petite flèche à l'ex-président Nicolas Sarkozy, renvoyé début septembre devant la justice pour son implication présumée dans l'affaire Bygmalion.

"Vous savez en matière judiciaire, il vaut mieux avoir un passé qu'un avenir", a-t-il lancé. Pressé de dire à qui il pensait, il a assuré: "Non, non, c'est un propos général." 

Pour rappel, l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac a été condamné en 2004 à un an d'inéligibilité et 14 mois avec sursis pour prise illégale d'intérêt dans l'affaire dite des "emplois fictifs" de la mairie de Paris. "Tout le monde connaît ma situation, je me suis exprimé et je crois que les Français m'ont compris et qu'ils m'ont relégitimé à plusieurs reprises", a-t-il dit.

"On parle beaucoup de l'État de droit, ces personnages que vous citez n'ont que l'État de droit à la bouche, mais qu'est-ce-que c'est que l'État de droit? C'est la non-rétroactivité de la loi pénale", a-t-il également fait valoir.

"C'est encore mieux de n'avoir ni passé ni avenir judiciaire"
Réagissant à la petite phrase du maire de Bordeaux, Bruno Le Maire en a profité pour rappeler qu'il n'avait jamais eu de problèmes avec la justice.

"Je n'ai jamais demandé qu'un candidat ait un casier judiciaire vierge. Une fois que la justice est passée, elle est passée, je laisse à l'électeur le soin de trancher. Je demande juste que comme pour n'importe quel candidat à un concours de la fonction publique, si vous êtes candidat à une élection locale ou nationale, vous faites la transparence sur votre casier", a-t-il déclaré sur RTL.

"Je n'exige pas soit que ce casier soit vierge, je ne suis pas là pour donner des leçons, je suis pour qu'on avance dans la transparence avec les électeurs", a poursuivi l'ancien ministre. 

 Source

Commenter cet article

Archives