Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L’impuissance face à la mort d’un enfant

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Octobre 2016, 06:41am

Catégories : #FAITSDIVERS

L’impuissance face à la mort d’un enfant

L’auteur américain David Lindsay-Abaire a écrit une histoire terriblement émouvante avec Le terrier. Elle raconte celle d’un couple aux prises avec le décès de leur fils, âgé d’à peine quatre ans, happé par une voiture. Ébranlés, les parents devront apprendre à surmonter l’épreuve en apprivoisant leur deuil.
«J’ai pleuré à plusieurs reprises en lisant­­ ce texte», confie la comédienne Sandrine Bisson, qui fait partie de la distribution de la pièce, récompensée par un prix Pulitzer en 2007. Le terrier, ou Rabbit Hole dans sa version originale, a aussi fait l’objet d’une adaptation cinématographique quelques années plus tard, mettant en vedette Nicole Kidman.
Si la pièce semble s’apparenter à une tragédie grecque, mettant en scène un couple confronté à la pire épreuve qui puisse survenir, la comédienne nous rassure, promettant aux spectateurs autre chose que des pleurs. «On va passer­­ par toute une gamme d’émotions», annonce-t-elle.

Ce couple terrassé par l’épreuve d’une vie, c’est Becca et Louis, interprétés par Sandrine Bisson et Frédéric Blanchette, que l’on découvre sur scène huit mois après le drame.
Leur fils tentait simplement de récu­­pérer son ballon qui avait malencontreusement bifurqué vers la rue au moment où une voiture a surgi. «Le conducteur a voulu éviter le chien qui s’était aussi précipité devant sa voiture, explique Sandrine Bisson. En voulant épargner le chien, il a frappé l’enfant mortellement.»

Personne n’est vraiment à blâmer, pas même le chauffeur, un jeune de 16 ans. Envahi par la culpabilité, il souhaitera reprendre contact avec les parents.
Apprivoiser son deuil
Louis et Becca n’ont d’autre choix que de trouver une façon de surmonter leur douleur et de faire leur deuil. Becca préfère couper les ponts avec une famille trop envahissante. D’ailleurs, parmi les autres personnages, on retrouve la mère­­ de Sandrine, Nathalie, campée par Pierrette Robitaille et sa sœur, personnifiée par Rose-Anne Déry. «Becca est un peu dans le déni et cherche une façon de passer au travers», indique la comédienne­­.
Pendant que Louis multiplie les acti­vités espérant ainsi cacher sa dépression, Becca, elle, ne sort pas et envisage même de vendre la maison, question d’effacer les souvenirs du passé. «Les deux conjoints sont tout aussi affectés, mais ils tenteront de vivre leur deuil chacun à sa façon», souligne Sandrine Bisson.
Puis ce jeune homme, Jason, qui, involontairement, lui a arraché son fils, voudra entrer en contact avec elle.
Trouver l’espoir
C’est la rencontre entre Becca et Jason­, interprété par André-Luc Tessier­­, qui va aider la mère éprouvée à faire son deuil. «Il va lui expliquer sa théorie en lien avec les univers parallèles», révèle Sandrine Bisson.
À travers cette vision, Becca retrouvera l’espoir pour vivre en paix avec les événements passés.
«Malgré l’aspect dramatique de cette histoire, on va y trouver aussi des moments drôles, révèle la comédienne.
De plus, les personnages sont très attachants­­.»
Sandrine Bisson sera également au théâtre en février prochain, dans la pièce­­ Le déclin de l’empire américain, présentée à l’Espace Go. On la suit au petit écran dans la série L’Imposteur.
LE TERRIER
Auteur: David Lindsay-Abaire
Mise en scène: Jean-Simon Taversy
Distribution: Sandrine Bisson, Frédéric Blanchette, Rose-Anne Déry, Pierrette Robitaille et André-Luc Tessier
Du 1er au 19 novembre
Théâtre Denise-Pelletier (Salle Fred-Barry) 

 Source

Commenter cet article

Archives