Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Fraude, évasion fiscale, blanchiment : La BNP sur la sellette

Publié par MaRichesse.Com sur 13 Octobre 2016, 09:49am

Catégories : #ECONOMIE, #FRANCE

Fraude, évasion fiscale, blanchiment : La BNP sur la sellette

La longue liste des turpitudes de la finance internationale s'allonge avec cette nouvelle affaire. 

Golman sach, Lemhan Brother, UBS, BNP paribas, Natixis, et la liste est longue, la grande mafia des banquiers voyous est à peu près présente partout dans le monde et met les Etats en difficulté. Réels maîtres du pouvoir, il tiennent en coulisse la clé du fonctionnement des États, influent sur les décisions empêchant tout fonctionnement réellement démocratique. La France a besoin de 500 millions d'euros par jour qu'elle emprunte... aux banques. Comme l'on dit vulgairement, ils nous tiennent par les parties.

 

 

 

 

"Permettez-moi d'émettre et de contrôler les ressources monétaires d'un pays et je me moque de celui qui écrit ses lois.

M.A. Rothschild (1744-1812).

Hollande le savait bien lorsque cyniquement il annonçait que son ennemi était la finance ! Quelle plaisanterie ! Si on avait réfléchi un peu on aurait compris qu'à partir du moment où il était soutenu par la presse des milliardaires et avait micro ouvert un peu partout, il faisait partie de la même bande de voyous. C'est un signe qui ne trompe pas. Servez-vous en pour nos prochaines élections : ceux qui sont vilipendés par la presse et/ou interdits de micro sont les vrais ennemis de l'establishment. Oui, nous nous sommes américanisé jusque là. 

Et donc le marigot fermente et fait des bulles qui éclatent en répandant leur odeur de pourriture.. Les scandales se suivent dans de multiples domaines et la vérité ne sent pas vraiment la rose ... 

La BNP est mise en cause dans un scandale à un milliard de dollars 

« Cette affaire implique la première banque française dans un très embarrassant scandale de fraude, d'évasion fiscale et de blanchiment, comme en ont déjà connu dans le passé HSBC (Angleterre) ou UBS (Suisse). Comme ses concurrentes, la banque française paraît avoir eu recours à une comptabilité occulte et à des pratiques douteuses pour permettre à de riches clients d'échapper à la crise monétaire de 2001 en Argentine et de placer les fonds en toute discrétion dans des lieux cachés, à l'abri des regards du fisc argentin. » 

Pour vous donner une idée des magouilles argentines de la filiale BNP sur laquelle Mediapart à enquêté : 

« Il est possible d'ouvrir un compte avec un nom d'emprunt » 

« Qu'apprend-on dans le dossier du procureur ? En analysant les listings saisis lors de la perquisition du 28 septembre, 71 clients du « bureau » de la BNP sont identifiés avec plus ou moins de précision. Ensemble, ils détiendraient pour plus de 147 millions de dollars (plus de 131 millions d'euros), déposés pour l'essentiel sur des comptes des filiales suisses et luxembourgeoises de la BNP. Parmi ces 71 clients, 22 sont désignés avec plus de certitude que les autres : dix anciens hauts fonctionnaires - parmi lesquels d'anciens juges, députés, ambassadeurs, ou encore agents du fisc - et douze particuliers. » 

Quelle sera l'onde de choc chez nous ? Bof, un milliard sur près de 100 milliards d'évasion fiscale estimée chez nous, qu'est-ce que c'est ? Une paille... Gageons que prise dans le tourbillon de la lutte pour le trône, à part quelques commentaires prudemment réprobateurs, cette affaire tombera vite dans l'oubli. 

Nous sommes tellement habitués maintenant à voir sortir des affaires à la suite les unes des autres que nous ne sommes même plus étonnés. Le problème c'est qu'il y a une tendance grave de la population au fatalisme. C'est comme ça ma brave dame ! Et bien non, ça pourrait être autrement. Mais pour cela nous devons le vouloir...

 

Source

Commenter cet article

Archives