Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Facebook se lance sur la dernière dimension de votre vie qui lui échappe: votre travail

Publié par MaRichesse.Com sur 13 Octobre 2016, 08:47am

Catégories : #FACEBOOK, #TRAVAIL

Facebook se lance sur la dernière dimension de votre vie qui lui échappe: votre travail

Le réseau social vient de lancer Workplace.

Facebook a déjà largement investi votre privée, mais, à son goût, son emprise sur votre vie professionnelle laisse encore à désirer. Le réseau social vient donc de lancer Workplace, «une déclinaison du réseau social à destination des entreprises et des organisations non gouvernementales, [qui] prétend rivaliser avec les intranets et les boîtes e-mail en accélérant la communication entre salariés»explique ainsi l'AFP.

En beta depuis un peu plus d'un an, Workplace (connu auparavant sous le nom de Facebook at Work) est désormais disponible pour tous. Quartz explique que sa principale force, c'est que les gens sont déjà familiers avec cette interface.

«Il est quasiment impossible de différencier Workplace de la version classique de Facebook (Workplace a également intégré Facebook Live). Cela risque d'être très pratique pour l'entreprise de Menlo Park, puisqu'elle vise un spectre d'employés plus large que ses concurrents qui ont tendance à vouloir attirer uniquement les employés de bureau.»

Comme le rappelle le New Yorker, 1,7 milliard d'utilisateurs sont désormais en mesure d'utiliser désormais Workplace. Et à voir la bonne santé de ses principaux concurrents, le marché semble porteur. Slack est évalué à 3,8 milliards de dollars, Yammer a été racheté par Microsoft pour 1,2 milliards, et ce même Microsoft est en train de finaliser le rachat de Linkedin pour 26,2 milliards de dollars.

Du fait de sa facilité d'utilisation et le large public qu'il vise, Quartz voit bien Facebook réussir à s'imposer dans ce domaine également. D'autant qu'il est pour l'instant moins cher que ses plus gros concurrents (Slack, Yammer, Hangouts), et qu'il propose, comem Slack, une version gratuite.

Reste l'épineuse question de la différentiation entre travail et vie privée, rappelle le New Yorker:

«Le flou entre entreprises et réseaux sociaux est désormais total. Pendant que Facebook réinvente sa plateforme pour en faire un outil de travail, des utilisateurs adoptent Slack pour en faire un lieu où construire des communautés en-dehors de leur travail. [...]


Passer trop de temps sur Slack donne l'impression de revivre les dernières minutes d'une soirée de vendredi: il n'y a plus rien à boire, les équipes de nettoyage sont arrivés, les lumières sont rallumés. Sous leur fluorescence, le frisson des frontières caduques commence à faiblir. Peut-être que la fête est finie, ou peut-être que nous sommes tout simplement restés trop tard au travail.»

Avec Workplace, Facebook pourrait bien nous donner la même impression. 

 Source

Commenter cet article

Archives