Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Et le vainqueur du débat est... Jean-Frédéric Poisson

Publié par MaRichesse.Com sur 14 Octobre 2016, 04:21am

Catégories : #POLITIQUE, #FRANCE

Et le vainqueur du débat est... Jean-Frédéric Poisson

Jeudi soir, Jean-Frédéric Poisson avait tout à gagner dans le débat qui l'opposait aux vieux squales de la politique. Le candidat du Parti chrétien-démocrate a quitté les eaux troubles de l'anonymat pour la lumière des projecteurs : durant la soirée, selon un outil mis à disposition par Google pour suivre les recherches sur le nom des candidats, son nom est arrivé en tête du moteur de recherche. Poisson s'est également retrouvé en « trending topic » (le sujet le plus discuté) sur Twitter, loin devant ses rivaux. Ce patronyme aquatique, dont il s'amuse lui-même, a fait le bonheur des amateurs de bons mots.

 

 

 

 

 

Mais il n'y a pas que son nom à avoir suscité l'attention des téléspectateurs et des internautes. Le profil du sosie d'Hosni Moubarak était celui qui se démarquait le plus de ses concurrents. Jamais ministre, l'ancien DRH joue d'ailleurs la carte de celui qui n'est pas du « sérail » et qui n'a pas participé au «naufrage du Titanic en mai 2012 ». Jeudi, il s'est d'abord distingué sur la forme : ni énarque ni polytechnicien (il a fait un doctorat de philosophie portant sur la bioéthique et un master de droit social), il n'a pas eu peur d'admettre qu'il n'avait pas réponse à tout.

 

 

 

En outre, Poisson assume d'être seul sur sa ligne politique. Contrairement aux autres, il n'a pas fait de surenchère sur la burqa, le voile ou le burkini. Il a répété son point de vue sur le sujet : l'État n'a pas vocation à faire « la police du vêtement ». Il s'est également distingué par des positions non libérales et souverainistes. Et il a mis en avant un conservatisme sur le plan aussi bien social qu'économique.

 

 

Mais il ne faut pas se méprendre, Jean-Frédéric Poisson est loin d'être un homme de gauche. Catholique revendiqué, en croisade contre l'avortement, il a promis d'abroger la loi sur le mariage homosexuel une fois élu. Il a d'ailleurs rappelé à la fin de l'émission que, selon lui, « l'islam pose problème » et que « la France n'a pas vocation à devenir une société multiculturelle ». Et il a expliqué dans l'hebdomadaire Valeurs actuellesqu'il fallait en finir avec le cordon sanitaire autour du FN. Si le discours est proche de celui de Christine Boutin, il n'a pas suscité l'ire et les habituelles moqueries qu'entraîne chaque sortie médiatique de cette dernière. Poisson se voit-il déjà en haut de la fish ?

Source

Commenter cet article

Archives