Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Est-ce vraiment fini entre Washigton et Duterte ?

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Octobre 2016, 05:36am

Catégories : #POLITIQUE, #MONDE

Est-ce vraiment fini entre Washigton et Duterte ?

La presse philippine hésite encore à croire que les déclarations de Rodrigo Duterte annonçant une “séparation” des Etats-Unis engage réellement la politique étrangère du pays.

A Manille, les commentateurs doutent de l’effet réel du président Rodrigo Duterte à Pékin qui, le 20 octobre, a annoncé avec fracas sa “séparation” définitive avec les Etats-Unis au profit de la Chine. “ Nous sommes-nous prosternés devant Pékin ?”, demande Yen Makabenta du Manila Times, employant le mot chinois de “ketou”, qui désigne l’acte de se frapper le front au sol. “Je veux dire, avons-nous mis notre politique étrangère au service de la Chine, ou subordonné nos intérêts aux siens ?”. “Il ne faut pas oublier que les relations étrangères des Philippines ne sont pas déterminées uniquement par le président, mais doivent être débattues au congrès, et la Cour suprême peut avoir son mot à dire”, conclut-il.
Le Manila Times souligne cependant dans ses pages économiques que Duterte “ramène 24 milliards de dollars de Chine”, sous la forme de 15 milliards d’investissements et de 9 milliards de prêts. Au grand soulagement de tous les commentateurs, Duterte ne s’est pas engagé dans des opérations conjointes de recherche d’hydrocarbures dans la zone disputée en mer de Chine du sud.
 
Une initiative “brouillonne”
 
“Le président a été élu, et il est l’architecte de la politique étrangère, mais en tant que chef de l’Etat, cela ne lui donne pas le droit de revenir sur nos traités ou de dire des choses non validées par les affaires étrangères”, note pour sa part le Alex Magno dans le Philippines Star, qui qualifie carrément cette déclaration de “brouillonne”. “Nous ne pouvons nous ‘séparer’ des Etats-Unis sans abroger le traité [mutuel de défense]. Sinon, les déclarations de notre président seraient l’équivalent diplomatique d’un meutre extrajudiciaire” [allusion à la campagne contre la drogue qui a déjà fait près de 2000 morts].
 
La sale guerre contre la drogue de Duterte
Le grand quotidien anglophone The Philippine Daily Inquirer consacre une large place aux protestations des représentants au Congrès après les déclarations de Duterte, mais ne fait pas de commentaires. Il publie cependant l’analyse géopolitique de son confrère singapourien Straits Times, selon lequel “Pékin ne s’illusionne pas sur un pivot de Manille qui quitterait Washington”. Le quotidien interroge plusieurs chercheurs chinois en relations internationales. L’un souligne l’absence de commentaires officiels à Pékin, tandis que l’autre affirme que la Chine ne s’attend pas à un rupture des relations entre Manille et Washington, et plutôt à un rééquilibrage des relations étrangères des Philippines.

 Source

Commenter cet article

Archives