Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Elle découvre au bout de dix ans ce qui lui causait de terribles douleurs au ventre

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Octobre 2016, 09:36am

Catégories : #FAITSDIVERS, #AUSTRALIE

Elle découvre au bout de dix ans ce qui lui causait de terribles douleurs au ventre

Natashjja Heming, 22 ans, souffrait de douleurs au ventre depuis l'âge de treize ans. "Douleurs menstruelles", lui avait-on diagnostiqué. Presque dix ans plus tard et alors que la souffrance ne lui a jamais laissé de répit, elle connaît enfin la cause de son mal.

A 22 ans et après avoir souffert de douleurs de plus en plus fortes du côté gauche du pelvis, Natashjja, qui vit à Sydney en Australie, s'est rendue chez un nouveau médecin recommandé par un ami, pensant qu'il s'agissait d'endométriose. Le gynécologue a d'abord procédé à une échographie et alors qu'il insistait sur le même endroit, Natashjja a vite compris que quelque chose clochait. 

Le médecin a fait appel à deux collègues pour leur demander leur avis à propos d'un kyste de la taille d'une pêche. C'est là qu'une analyse plus approfondie à mis au jour un kyste ovarien dermoïde, présent depuis sa naissance et contenant des follicules pileux, trois dents, de la matière cérébrale, du liquide céphalo-rachidien et de la peau. Ce type de kyste se forme à l'intérieur de l'ovaire, à partir de l'ovule et se développe à partir de cellules jeunes qui peuvent croître, ce qui explique la présence de tissus différents.

Après avoir reçu le diagnostic, la jeune femme s'est sentie soulagée. "Yeah, je ne suis pas folle!", s'est-elle dit. Natashjja s'est fait opérer et ôter le kyste car les docteurs craignaient qu'il grossisse. 

"J'ai plaisanté en disant que j'avais mangé mon jumeau dans l'utérus, ce qui n'est pas une chose prouvée scientifiquement mais qui est régulièrement évoquée", explique Natashjja. Selon certaines théories, en effet, le kyste ovarien dermoïde serait formé lors de l'absorption d'un jumeau par l'autre dans l'utérus. Etant donné que les naissances gémellaires sont courantes dans la famille de Natashjja, cette théorie a particulièrement fait écho en elle. 

 Source

Commenter cet article

Archives