Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Drones, vidéosurveillance, armes high-tech... comment vous serez protégés dans 10 ans

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Octobre 2016, 00:00am

Catégories : #TECHNOLOGIE, #POLICE

Drones, vidéosurveillance, armes high-tech... comment vous serez protégés dans 10 ans

Drones, intelligence artificielle et capteurs en tout genre faciliteront la tâche des policiers de demain. A condition d'accepter d'être plus surveillé.

A Ecully, dans la banlieue lyonnaise, les limiers de la police scientifique peuvent gentiment toiser «Les Experts» de TF1, qu'ils soient de Miami ou de Las Vegas. Au printemps dernier, ils ont troqué carnets et crayons pour une tablette équipée du logiciel Crim'in. «Grâce à un télémètre laser, ils peuvent représenter tous les éléments d'une scène de crime sous format numérique», décrypte le commissaire Blaise Lechevalier, chargé des nouvelles technologies à la Direction générale de la police nationale. De quoi s'épargner la retranscription des notes de retour au bureau, et gagner un temps précieux dans la résolution des affaires. Mais la tablette n'est qu'un des multiples outils que la police du futur aura à sa disposition. Drones, caméras thermiques, puces GPS... les capacités des forces de l'ordre seront décuplées. Pour mieux nous secourir... et mieux nous surveiller.

Le canon à micro-ondes repoussera les manifestants

Les zadistes de tout poil n'ont qu'à bien se tenir. Ce n'est plus d'eau ou de gaz lacrymogène que la police de demain pourrait les asperger, mais carrément de micro-ondes. Dans l'optique de combats militaires ou simplement pour affronter des émeutiers, l'armée américaine a en effet développé l'Active Denial System, un système capable d'émettre un faisceau d'ondes électromagnétiques en direction d'individus. Une impulsion de quelques secondes suffit à faire monter leur température à 55 °C. De quoi faire mal, sans pour autant brûler.

En mer, le drone remplacera le maître-nageur

Il est peut-être moins sexy que Pamela Anderson, mais le sauveteur en mer du futur sera bien plus rapide. Baptisé Pars, ce drone (ci-dessous), développé par l'Iranien Amin Rigi, peut intervenir en urgence auprès d'un nageur et lui lancer une bouée. En France, les noyades causent encore près de 4 décès par jour en été.

 

©RTS LAB

©RTS LAB

 

> Vidéo. Ce drone est capable de sauver des gens de la noyade : 

 

 
 
 

 

Les mobiles posséderont un «bouton panique»

Pour lutter contre les agressions sexuelles, un vrai fléau dans le pays, le gouvernement indien vient de prendre une décision radicale. A partir de 2017, tous les smartphones vendus sur le territoire devront être équipés d'un «bouton panique». Une simple pression, couplée à la géolocalisation de l'appareil, préviendra la police de la nécessité d'une intervention rapide.

À lire aussi : Les bons réflexes pour se défendre en cas d'agression ou de cambriolage

La police projettera des puces GPS sur les voitures en fuite

Bientôt la fin des spectaculaires poursuites filmées sur les autoroutes américaines ? Plusieurs patrouilles de police des Etats-Unis testent actuellement des véhicules équipés du lanceur développé par la société StarChase. Facturé 4.500 euros, celui-ci projette un petit capteur GPS de 11 centimètres sur 5 qui vient se fixer sur l'arrière du véhicule fuyard. Ne reste alors plus qu'à le laisser filer, puis à le géolocaliser sur une carte afin de l'intercepter au meilleur moment.

 

 

 

Plus ambitieuse encore, l'armée américaine a dévoilé l'an dernier Exacto, un prototype de munition capable de changer de trajectoire selon les mouvements de la cible. Concrètement, le sniper vise un individu avec un rayon laser et la balle de son arme peut ensuite suivre ce dernier où qu'il aille. Imparable.

Des parachutes sauveront les passagers des avions

Après plusieurs années de recherche, l'ingénieur ukrainien Vladimir Tatarenko a dévoilé fin 2015 un brevet qui pourrait limiter le nombre de morts dans les crashs aériens. En cas d'accident (incendie, panne informatique ou de moteur), la cabine de l'avion, cockpit compris, serait éjectée par l'arrière, puis soutenue par deux immenses parachutes afin d'amorcer une descente lente vers le sol. C'est la découverte de matériaux en fibre de carbone qui a permis à ce chercheur d'Antonov de faire aboutir son vieux projet. Chaque sauvetage coûterait 1 million de dollars.

Les policiers seront connectés à leurs collègues

Pour mieux traquer les malfaiteurs et également assurer sa propre sécurité, le gardien de la paix de demain sera relié en permanence à ses collègues. Motorola a conçu une ceinture intelligente sensible au moindre mouvement. Elle peut alerter le central chaque fois que le fonctionnaire sort le revolver de son étui. Ce même geste d'urgence peut enclencher l'enregistrement vidéo de ce que le policier voit, depuis ses lunettes connectées.

En attendant, dès 2017, les policiers français seront équipés de smartphones aux communications sécurisées qui leur donneront accès sur le terrain à tous les fichiers (véhicules volés, personnes recherchées...) et qui pourront scanner les bandes MRZ de nos pièces d'identité.

À lire aussi : Le drone de surveillance intelligent

Les vélos ne démarreront qu'avec notre smartphone

Pour l'heure réservés à des bicyclettes électriques hors de prix, les antivols du futur seront demain proposés en série. Citons, par exemple, celui développé par VanMoof. Le vélo de ce fabricant néerlandais ne se met en route que si son utilisateur l'a déverrouillé avec son smartphone. Et la bicyclette reste géolocalisable, au cas où elle aurait quand même été dérobée.

> Vidéo. Étonnant ! Le vélo impossible à voler, crée par 3 étudiants chiliens : 

 

 
 
 

 

Les caméras identifieront les individus cagoulés

Plus que sur la pose de caméras à chaque coin de rue, c'est sur l'analyse des images que se concentrent désormais les chercheurs. «Demain, on pourra identifier n'importe qui dans une foule», assure James Slessor, qui dirige le département de sécurité publique au cabinet Accenture. Mêmes les casseurs cagoulés de nos manifs françaises ? «Oui, poursuit James Slessor. Les logiciels peuvent reconnaître la couleur des vêtements portés par un individu. Comme ce dernier retire généralement son masque une ou deux rues plus loin, on pourra facilement faire le rapprochement.»

Un champ magnétique protégera les véhicules des attentats

Boeing pourrait exaucer le rêve des scénaristes de «Star Wars». Dans un brevet déposé début 2015, le constructeur américain décrit un arc électromagnétique capable de résister aux ondes de choc. Implanté sur un véhicule militaire ou policier, l'outil détecterait une explosion à proximité, sa localisation et sa puissance, puis produirait un canal de plasma à même de dévier ou de réfléchir l'onde issue du clash. S'ils sont encore bien trop gourmands en énergie, ces arcs pourraient sauver de nombreuses vies face à la menace terroriste.

NOS MAISONS SERONT UN ENFER POUR LES VOLEURS

Malgré le développement des alarmes domestiques, 233.541 logements ont encore été cambriolés en 2015 en France. Le phénomène touche particulièrement certaines régions - le taux de fric-frac atteint 10 pour 1.000 en Paca - et les maisons individuelles sont les plus ciblées. L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales a aussi démontré que la présence d'un chien n'était dissuasive en rien. Heureusement, plusieurs technologies vont progressivement aider Médor.

Le robot surveillant :

 

Illustration : Antoine Levesque

Illustration : Antoine Levesque

 

Qu'ils aient la forme d'un humanoïde ou d'une voiture télécommandée, les robots compléteront aisément les rondes de police ou de vigiles. La start-up Knightscope en a déjà testé dans les rues de Palo Alto, en Californie.

Le spray indélébile :

 

Illustration : Antoine Levesque

Illustration : Antoine Levesque

 

Selon les experts de Futurizon, des projecteurs disposés tout autour de la maison seront capables d'arroser le cambrioleur d'un marqueur chimique indélébile. De quoi gêner considérablement sa fuite.

Le drone de quartier :

 

Illustration : Antoine Levesque

Illustration : Antoine Levesque

 

Totalement autonome et capable de se recharger en électricité tout seul, il pourra se positionner au-dessus d'une maison dès qu'un mouvement suspect y sera détecté. Sa caméra permettra aux habitants comme à la police d'intervenir en conséquence

Le vigile holographique : 

 

Illustration : Antoine Levesque

Illustration : Antoine Levesque

 

Le développement de la réalité augmentée permettra de faire apparaître des obstacles virtuels dans le champ de vision du voleur. Il pourrait ainsi se retrouver face un vigile holographique assez déroutant

L’alarme parlante :

 

Illustration : Antoine Levesque

Illustration : Antoine Levesque

 

Elle fera bien mieux qu'une sirène. Connectée avec les autres boîtiers d'alerte du quartier et ayant accès aux fichiers de police, elle pourra identifier un suspect et même l'interpeller par son nom. Dissuasif.

Source

Commenter cet article

Archives