Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Drôme: le référendum sur l'accueil des migrants à Allex annulé par la mairie

Publié par MaRichesse.Com sur 1 Octobre 2016, 03:30am

Catégories : #POLITIQUE, #FRANCE

Drôme: le référendum sur l'accueil des migrants à Allex annulé par la mairie

La petite commune d'Allex dans la Drôme n'ira donc pas voter dimanche 2. C'est pourtant ce qui était prévu initialement. En effet, Allex a accueillit depuis le 20 septembre Onze réfugiés dans  le Centre d’Accueil et Orientation pour migrants qui a ouvert dans sa commune, dans le Château de Pergaud. La structure est prévue pour accueillir une cinquantaine de personnes. Ces réfugiés viennent en majorité de la "Jungle" de Calais.

 Le maire, Gérard Crozier, souhaitait consulter l'avis de ses administrés sur le sujet par biais de référendum.

Vendredi 30 septembre, statuant en référé à la demande du préfet de la Drôme, le tribunal administratif de Grenoble avait invalidé la délibération du conseil municipal d’Allex sur l’organisation du scrutin, dans la mesure où l'hébergement d'urgence ne relève pas de la compétence de la commune mais de l'État. La consultation était donc illégale. D'autant plus que pour organiser une consultation de la population, la délibération du conseil municipal doit être transmise au Préfet deux mois avant le vote. Et dans le cas d'Allex, elle ne l'a été que jeudi 28.

 "C'est sous la contrainte que j'annule la consultation. Je suis très amer, la démocratie en souffre" a indiqué le maire en conférence de presse.

Alors que la question des migrants est au cœur du débat public et politique, un sondage affirmait à la mi-septembre qu'une majorité de Français (57%) est contre l'accueil d'une partie d'entre eux. Ils sont encore plus nombreux à souhaiter le démantèlement de la "jungle" de Calais. Parmi les sondés 31% ne souhaitent "pas du tout" et 26% ne souhaitent "pas vraiment" que la France accueille sur son territoire une partie des migrants et réfugiés arrivant dans l'Union européenne, contre 29% qui y sont "plutôt"ou 14% "tout à fait" favorables. 

 Source

Commenter cet article

Archives