Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Diffuser des huiles essentielles pour assainir l'air ? Mauvaise idée

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Octobre 2016, 00:00am

Dans un entretien au journal Le Parisien, des représentants du Syndicat français des allergologues (Syfal) alertent les personnes qui pensent assainir l'air ambiant avec des huiles essentielles : certains pharmaciens et magasins "bio" ont beau en vanter les vertus, ces produits diffusent des composés volatils que les allergiques et asthmatiques devraient à tout prix éviter.

Diffuser des huiles essentielles pour assainir l'air ? Mauvaise idée

Les sprays aux huiles essentielles ont beau sentir bon, tiennent-ils réellement leur promesses d'améliorer la qualité de l'air que nous respirons ?

Interrogée par Le Parisien, le Dr Isabelle Bossé, présidente du Syfal, explique que les personnes qui consultent pour des allergies sont invitées à "jeter tout de suite ce genre de produits à la poubelle" (...) "L'utilisation de sprays assainissants, au même titre que les bougies et l'encens, fait partie de l'interrogatoire d'environnement que l'on mène avec tout patient allergique ou asthmatique." Censés chasser les bactéries et les acariens, les diffuseurs d'huiles essentielles saturent surtout l'air de composés organiques volatiles, "ennemis jurés des personnes souffrant de difficultés respiratoires".

"La pub a réussi à nous faire croire depuis des années que pour qu'un lieu soit propre il faut que ça sente bon", observe dans l’article le Dr Denis Charpin, chef du service de pneumologie allergologie à l'hôpital Nord de Marseille. "Le problème est que, dès lors que ça sent justement, il y a des composés organiques volatils." Bougies et encens ne sont pas plus à conseiller à qui veut améliorer la qualité de l'air ambiant.

Que certaines huiles essentielles se revendiquent "naturelles" - du fait de leur source ou de leur mode d’extraction - n’y change rien, insiste le médecin : "Tout ce qui est naturel n'est pas bon ! La preuve avec les pollens. Rien de plus naturel, et pourtant ils empoisonnent les allergiques !"

Cerise sur le gâteau : lorsque certains composés volatils - comme le très courant limonène - se combinent à des allergènes présents dans l’air, l’effet de ces derniers peut être augmenté.

La meilleure méthode pour assainir l’air reste donc la plus simple et la moins coûteuse : aérer votre logement en ouvrant les fenêtres une dizaine de minutes par jour. 

 

Commenter cet article

Archives