Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Des abeilles sur la liste des espèces menacées aux États-Unis

Publié par MaRichesse.Com sur 1 Octobre 2016, 05:50am

Catégories : #ANIMAUX

Des abeilles sur la liste des espèces menacées aux États-Unis

On entend régulièrement parler du danger de nos comportements pour les abeilles, et leurs populations qui déclinent année après année, et des conséquences dramatiques que cela pourrait avoir pour notre planète. Nouvelle preuve que les abeilles ne vont pas si bien que cela, les États-Unis ont décidé, pour la première fois, de placer sept espèces d'abeilles noires à tête jaune de la région d'Hawaï (Hylaeus anthracinus, H. assimulans, H. facilis, H. hilaris, H. kuakea, H. longiceps, et H. manasur la liste des espèces menacées, rapporte National Geographic.

«Au début des années 90, ces abeilles étaient les insectes les plus nombreux d'Hawaï. Elles étaient présentes sur les cotes, dans les montagnes, et même sur les pentes duMauna Kea. Et pourtant, la perte de leur habitat, les espèces invasives et le changement climatique ont frappé les seules abeilles originaires d'Hawaï si durement qu'elles sont devenues l'un des pollinisateurs les moins visibles de l'État. Seules deux populations connues de Hylaeus anthracinus, une des espèces les plus étudiées, sont toujours présentes sur l'île d'Oahu, et quelques petites populations sont éparpillés sur plusieurs autres îles, selon de récentes études.»

Hylaeus anthracinus - Karl Magnacca

Et un malheur n'allant jamais seul, le Guardian précise que si ses abeilles venaient à complètement disparaître, elles pourraient emporter avec elles des espèces de fleurs locales en danger, et ce même si d'autres abeilles les pollinisent. Comme l'explique l'entomologiste Karl Magnacca:

«Les gens ont tendance à se concentrer sur les plantes rares, et elles sont importantes, elles sont une grande partie de la diversité. Mais de l'autre côté, il faut que les espèces communes restent communes. Les abeilles permettent de conserver la structure de toute la forêt.»

Pour les protéger de leurs prédateurs, des chercheurs ont déjà quelques idées, comme des nids artificiels qui leur permettent de rentrer sans soucis, mais qui empêchent cependant les fourmis —particulièrement friandes des larves— de pénétrer à l'intérieur. Ils reconnaissent par ailleurs que même si Hawaï est l'un des lieux les plus compliqués pour protéger des espèces, «on peut faire plus», comme l'explique à National Geographic, le président de Xerces Society, une ONG qui essaie de protéger ces espèces. Pour l'entomologiste Cynthia King, les placer sur la liste des espèces en danger devrait permettre de renforcer les plans déjà établis pour les protéger. 

 Source

Commenter cet article

Archives