Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Démographie: le nombre de décès en France en 2015 bat un record

Publié par MaRichesse.Com sur 14 Octobre 2016, 03:00am

Démographie: le nombre de décès en France en 2015 bat un record

Le chiffre est troublant. En France, sur l’ensemble de l’année 2015, 593.680 personnes sont mortes, selon les données de l'Insee.

 

Le bilan -en valeur absolue- est le plus élevé depuis 1945, dernière année de la Seconde Guerre mondiale. C’est surtout un chiffre en forte augmentation depuis par rapport à 2014, avec une hausse de 6,1% des décès dans l’Hexagone. Derrière ce chiffre en apparence funeste se cachent deux expliations, la première démographique, la seconde plus conjoncturelle. Côté démographique tout d’abord, l’année 2015 marque, symboliquement du moins, l’entrée dans un mouvement de fond qui va s’accentuer: le vieillissement des baby-boomers, ces enfants nés après la guerre lors d’une période de forte natalité. Si le "baby-boom" fait de la France un pays très jeune dans les années 1960, en 2015, ces classes d’âge qui n’ont pas fait autant d’enfants que leurs parents, prennent de l’âge et c’est toute la France qui vieillit. Et au risque de rappeler l’évidence, le vieillissement reste le principal facteur influant sur la mortalité.

 

En 2015 en effet, 83% des personnes décédées avaient plus de 65 ans. Mais quelques facteurs plus spécifiques à 2015 sont également venu frapper la France expliquant l’écart malgré tout important avec 2014. En premier lieu, l’épidémie de grippe particulièrement meurtrière a eu un impact, certes à la marge mais pas tous à fait négligeable. Selon les données des autorités sanitaires françaises, 18.300 personnes ont succombé des suites du virus lors de l’hiver 2014-2015 soit dix fois plus que lors d’une année "normale". De plus, quelques épisodes climatiques, comme un été à la limite de la canicule, et, à l’inverse, un mois d’octobre glacial, ont contribué à augmenté sensiblement la mortalité. Dernier point enfin, qui peut également apparaître comme une évidence: le nombre de morts s’explique aussi tout simplement par… la hausse de la population française. La France compte en effet environ 64,5 millions d’habitants, la mortalité concerne donc un peu moins de 1% de la population. Pour rappel, en 1945, année avec laquelle la comparaison est faite, si le nombre de morts était similaire, la France comptait à peine 40 millions d’habitants. 

 Source

Commenter cet article

Archives