Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Cueillette aux champignons : 10 conseils pour éviter l'intoxication

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Octobre 2016, 17:00pm

Catégories : #ALIMENT, #SANTE-BIEN-ETRE, #NUTRITION

Cueillette aux champignons : 10 conseils pour éviter l'intoxication

Le ministère des Affaires sociales et de la santé a recensé 87 cas d'intoxication liés à la consommation de champignons, dont trois graves, depuis début octobre.

Face à l’augmentation du nombre de cas, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) et la Direction générale de la santé (DGS) mettent en garde les amateurs de cueillette et rappellent les bonnes pratiques à respecter.
 

1. SE MÉFIER DES RESSEMBLANCES 

Il est recommandé de ne ramasser que les champignons parfaitement connus. Mais attention, certains champignons, hautement toxiques, ressemblent beaucoup aux espèces comestibles.
 

2.CONSULTER UN SPÉCILISTE

Au moindre doute sur l’état ou l’identification d’un des champignons récoltés, le faire contrôler par un spécialiste (pharmaciens ou associations et sociétés de mycologie régionales par exemples) avant de le consommer.
 

3. PRÉLEVER PIED ET CHAPEAU

Lors de la cueillette, il faut veiller à ne choisir que des spécimens en bon état en prélevant la totalité du champignon (pied et chapeau), cela facilitera son identification.
 

4. NE PAS METTRE TOUS SES CHAMPIGNONS DANS LE MÊME PANIER

Il est également important de bien séparer, par espèce, les champignons récoltés. Cela permet d'éviter le mélange de morceaux de champignons vénéneux avec des champignons comestibles.
 

5. SE LAVER LES MAINS

Pour éviter le risque de s'intoxiquer lors de la cueillette, il faut impératiment se laver soigneusement les mains après la récolte, pour le cas où l'on aurait manipuler des champignons toxiques sans le savoir.
 

6. PERSONNES FRAGILES S'ABSTENIR

Il est recommandé de ne jamais proposer de champignons cueillis soi-même à de jeunes enfants, femmes enceintes ou personnes fragiles, si l'on a le moindre doute sur leur caractère comestible et s’ils n’ont pas été identifiés par un spécialiste.
 

7. NE PAS LES CONSERVER DANS UN SAC PLASTIQUE

Les champignons doivent être déposer séparément dans une caisse ou un carton pour favoriser leur bonne conservation, et il ne faut jamais les mettre dans un sac plastique qui accélère le pourrissement.
 

8. CONSOMMER RAPIDEMENT

Conservez votre cueillette de champignons à part et dans de bonnes conditions au réfrigérateur et consommez les dans les deux jours au maximum après la cueillette.
 

9. NE JAMAIS LES CONSOMMER CRUS

Il est enfin conseiller de consommer les champignons après une cuisson suffisante et de ne jamais les consommer crus.
 

10. PHOTOGRAPHIER LES CHAMPIGNONS AVANT CUISSON

Photographiez votre cueillette avant cuisson, cela sera bien utile au pharmacien ou au médecin du centre antipoison en cas d’intoxication, pour décider du traitement adéquat.

En cas d'intoxication, des symptômes tels que : diarrhées, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue, etc. peuvent apparaître jusqu’à 12 heures après la consommation. L’état de la personne intoxiquée peut s’aggraver rapidement. Il est utile de noter les heures du ou des derniers repas pris, tout comme l’heure de survenue des premiers signes. Surtout, bien conserver les restes de la cueillette pour identification des champignons en cause.

En cas d’apparition d’un ou plusieurs de ces symptômes, appelez immédiatement le centre antipoison de votre région ou le « 15 », et précisez que vous avez consommé des champignons.  

 Source

Commenter cet article

Archives