Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment le président colombien a été choisi pour le prix Nobel de la paix

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Octobre 2016, 05:59am

Catégories : #PAIX, #MONDE

Comment le président colombien a été choisi pour le prix Nobel de la paix

Un record de 376 individus et organisations étaient en lice cette année pour recevoir le prix Nobel de la paix, attribué ce vendredi à Juan Manuel Santos pour ses efforts de paix avec les Farc. Un processus de nomination qui commence dès le mois de septembre de l'année précédente.

Des protagonistes de l'accord signé en juillet 2015 sur le nucléaire iranien aux casques blancs syriens, en passant par le gynécologue congolais Denis Mukwege... Une liste de 376 individus et organisations a été transmise cette année au comité norvégien chargé de choisir le lauréat du prix Nobel de la paix, dont le nom est tombé ce vendredi à Oslo: il s'agit du président colombien Santos, pour ses efforts de paix avec la guérilla des Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie).

Le processus qui a conduit à ce choix est bien rodé: le prix est remis depuis 1901. Dès le mois de septembre de l'année précédente, le comité Nobel de la paix - composé de cinq membres nommés par le Parlement norvégien - commence à recevoir les candidatures venues des quatre coins du monde. Pour en envoyer une, pas besoin d'y être invité: quiconque remplit les critères peut envoyer un nom et motiver son choix. Pour cela, il faut par exemple être directeur d'université, professeur de sciences politiques, d'histoire ou de relations internationales, parlementaire, ministre, ancien Nobel de la paix, membre d'institution internationale pour la paix... Une multitude qui assure la grande variété des candidats au prix Nobel, assure le comité. À noter toutefois, on ne peut pas envoyer sa propre candidature.

Source: nobelprize.org

 

Les candidatures peuvent être envoyées jusqu'au 1er février. Entre février et mars, le comité dresse une liste plus restreinte, ensuite soumise à une équipe de conseillers - norvégiens et internationaux - qui ont jusqu'à août pour préparer des rapports sur chaque candidat et les soumettre au comité. Début octobre enfin, ce dernier vote à la majorité simple. Ce vote est sans appel. La cérémonie de remise du prix a lieu chaque année le 10 décembre à Oslo. 

 

• Un secret de 50 ans

Comme l'explique le directeur de l'Institut Nobel, Olav Njolstad, sur le site internet du prix Nobel, «contrairement à ce que l'on croit, il n'y a pas de liste publique des candidats de l'année». Par principe, le comité ne peut ainsi confirmer ou infirmer si telle ou telle personne ou organisation se retrouve dans la liste... avant 50 ans. Les noms avancés dans la presse avant la remise du prix sont donc soit pure spéculation, soit soufflés par ceux qui ont envoyé une candidature au comité et qui ne sont pas, eux, soumis au secret pendant 50 ans. Ils peuvent ainsi dévoiler publiquement le nom de leur «poulain», sans toutefois savoir s'il fait partie de la «short list».

 

• Une récompense sonnante et trébuchante

Le prix Nobel de la paix a été accordé à 130 lauréats depuis sa création. Outre une grande notoriété, le ou les Nobel se partagent huit millions de couronnes suédoises, soit environ 835.000 euros, dont ils disposent comme bon leur semble. Une dotation prélevée sur les rendements du capital laissé par le physicien suédois fondateur des prix. À sa mort, Alfred Nobel - qui a notamment inventé la dynamite - avait en effet laissé 32 millions de couronnes suédoises avec un souhait: distribuer les intérêts de sa fortune à de grands bienfaiteurs de l'humanité dans cinq domaines: la physique, la chimie, la physiologie ou la médecine, la littérature et la paix entre les nations. 

 Source

Commenter cet article

Archives