Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment habituer son chien à une muselière

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Octobre 2016, 12:53pm

Catégories : #ANIMAUX, #ASTUCES

Comment habituer son chien à une muselière
Comment habituer son chien à une muselière

Il y a un début à tout et, pour beaucoup de chiens montréalais, le temps est venu de porter un licou ou une muselière lors des sorties à l’extérieur. Or, au moment d’utiliser pour la première fois un nouvel outil (collier, laisse, licou, muselière, etc.), il y a une façon de faire pour éviter que votre chien se rebelle ou qu’il développe une peur de l’objet. Il doit s’adapter et vous devez l’y aider correctement.

En fait, la façon dont le chien réagira puis acceptera l’outil de travail dépend surtout de la façon dont le propriétaire lui présente la chose...

Séances courtes mais fréquentes

Impossible de maîtriser l’art du licou ou de la muselière en une séance! Pour apprendre, il faut faire de petites séances d’entraînement de 2 ou 3 minutes chacune avec votre chien et d’en faire plusieurs fois (10-20) par jour. Ainsi, l’apprentissage sera optimal et plus rapide, sur une période d’environ une semaine à 10 jours. Évidemment, chaque chien est unique. Certains apprennent vite et d’autres sont plus lents. Adaptez l’exercice à la vitesse d’apprentissage de votre chien et soyez patient.

 

Utiliser une gâterie qui plaît énormément

Il faut travailler en renforcement positif avec votre chien. Il faut le récompenser pour chaque bonne action, tout au long de l’apprentissage. Il faut utiliser une «super» gâterie. Le choix de la gâterie est essentiel: votre chien doit l’adorer! Il va alors travailler pour l’avoir, c’est garanti! Cette gâterie varie selon les goûts de votre animal, mais quelques bons classiques sont les morceaux de foie séché, morceaux de saucisse Hygrade, beurre d’arachide, yogourt. Dans le choix de la gâterie, soyez vigilant si Pitou a des allergies alimentaires. Soyez aussi vigilant pour le surpoids: coupez les gâteries en petits morceaux et, s’il le faut, diminuer les repas pendant la période d’entraînement. 

 

Ne pas forcer, ne pas punir

Tout au long des séances d’entraînement, ne jamais forcer le chien à faire quelque chose. Cela doit venir de lui! Par exemple, c’est le chien qui devra placer lui-même son museau dans le licou ou dans la muselière. Mme Anne-Lise Paul, directrice d’AZCA, une école de formation continue en comportement animal, suggère aux propriétaires de reculer légèrement en présentant le licou ou la muselière, ce qui va l’empêcher de faire un mouvement vers le chien avec l’objet. On ne punit pas le chien non plus! La patience est de mise et l’apprentissage doit être fait dans «la joie». Chaque bonne action doit être récompensée. 

 

Une méthode en six étapes

L’apprentissage doit être graduel, progressif, une petite étape à la fois. À chaque petite étape, on répète l’exercice une dizaine de fois, jusqu’à ce que le chien ait compris et soit à l’aise avant de procéder à un autre niveau de difficulté. Il ne faut pas brûler les étapes. Voici une façon de procéder mais ce n’est pas la seule. Répétez chaque étape au moins une dizaine de fois:

  1. Présentez la muselière (ou le licou) et donnez une gâterie.
  2. Mettez la friandise sur la muselière et présentez-la à votre chien. Quand le chien la prend, dites «oui!».
  3. Mettez la friandise au fond de la muselière et présentez-la ainsi à votre chien. Quand le chien la prend, dites «oui!».
  4. Présentez la muselière à votre chien sans friandise (variante: dites aussi le nom du chien puis dites «museau». Il doit mettre son museau dedans. S’il le fait, récompensez-le et dites «oui!».
  5. Présentez la muselière au chien (variante: dites aussi le nom du chien et dites «museau» ou «licou»). Quand il met son museau dedans, attachez la muselière ou le licou quelques secondes puis détachez-le et récompensez le chien en disant «oui!».
  6. Répétez la même procédure en augmentant progressivement la durée pour finalement atteindre plusieurs minutes.

 

Consulter pour de l’aide

Si ce n’est pas la première fois que votre chien utilise une muselière ou un licou et que ça ne va pas, qu’il est réfractaire ou trop apeuré, demandez de l’aide d’un professionnel du comportement canin sans tarder. Vous pouvez trouver un intervenant canin sur le site de la RQIEC (www.rqiec.com) ou sur le site de l’APCP (www2.comportementalistespraticiens.org). Même chose si vous ne vous sentez pas à l’aise de procéder en solo! Joelle Hamelin, intervenante en comportement canin, offre des ateliers pour le port de la muselière à Montréal.

 

TRUCS ET ASTUCES DE MME ANNE-LISE PAUL D’AZCA

  • Vous n’avez pas encore de muselière? Vous pouvez déjà commencer une partie de l’entraînement en utilisant un contenant comme un pot de plante en céramique. Votre chien devra aussi y mettre son museau.
  • Il est préférable d’utiliser une muselière de type panier (Baskerville) pour que votre chien puisse respirer sans trop de difficulté.
  • Ne jamais laisser un chien muselé sans surveillance.

Commenter cet article

Archives