Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Ces erreurs commises avant de dormir et qui ruinent notre sommeil

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Octobre 2016, 21:00pm

Catégories : #ASTUCES, #SANTE-BIEN-ETRE, #SOMMEIL

Ces erreurs commises avant de dormir et qui ruinent notre sommeil

Et s’il suffisait de changer quelques mauvaises habitudes pour se garantir une bonne nuit de sommeil ? Deux spécialistes nous donnent leurs conseils et astuces.

Prendre un dîner trop lourd
 
Le bon menu pour bien dormir ? « Un dîner léger et équilibré », nous explique le Dr Gilles Besnainou (1), oto-rhino-laryngologiste spécialiste de l’apnée du sommeil et du ronflement. « La nuit, nos fonctions corporelles ralentissent, la digestion est plus longue et plus sinueuse. Il faut donc impérativement que le corps digère avant le coucher et, de ce fait, que le repas soit léger ». Toutefois, précise Véronique Viot-Blanc (2), responsable de l’unité de sommeil de l’hôpital Lariboisière, « il faut manger suffisamment pour ne pas être réveillée en pleine nuit par un petit creux. »
 
Regarder un écran
 
Grosse erreur. Regarder sa tablette ou son téléphone avant de dormir captive nos yeux et notre intérêt et nous empêche de sombrer dans un sommeil profond. Gilles Besnainou conseille de prendre un livre ou de regarder un écran neutre. « La différence entre la tablette et la télévision, c’est l’intérêt, nous explique-t-il. Sur sa tablette, on va choisir un sujet qui nous captive alors qu’une émission sans importance à la télévision peut simplement faire office de bruit de fond pour s’endormir. » L’important, selon lui, c’est aussi et surtout de se créer des habitudes de sommeil. « La télévision, c’est ok si c’est un rituel que l’on fait tous les soirs », précise le spécialiste. Véronique Viot-Blanc confirme : « la lumière bleue des écrans perturbe le cerveau, lui demande de l’attention et de la vigilance et ne lui renseigne pas l’heure de dormir. Au contraire, elle peut décaler l’horloge interne. Deux heures avant de se mettre au lit, on arrête donc tout ce qui est téléphone et tablette. » Et la lumière ? « Cela dépend surtout des gens et de leurs habitudes mais ce n’est pas une contre-indication pour ceux qui préfèrent dormir avec », indique l’ORL.
 
Maintenir une température trop élevée
 
On se souvient combien il est difficile de trouver le sommeil les soirs de canicule. C’est parce que pendant la nuit, la température du corps s’abaisse à 36°C et qu’au-dessus le sommeil est perturbé. C’est pourquoi, « il est déconseillé de se mettre au lit une heure avant de se coucher. En réchauffant ses draps, le corps perd ce signal comme celui du sommeil », indique Véronique Viot-Blanc. « De plus, ajoute la spécialiste du ronflement, la chaleur dilate les muqueuses, notamment nasales, et trouble donc encore plus le sommeil. »
 
Avoir un conjoint qui ronfle
 
Les trains qui passent, des jeunes qui crient, un enfant qui pleure mais aussi et surtout les ronflements de Jules sont un frein au sommeil, surtout pour les plus sensibles d’entre nous aux bruits parasites. La solution ? « Traiter son conjoint, sourit Gilles Besnainou et fermer la fenêtre si les jeunes nous dérangent. L’autre raison pour laquelle je ne recommande pas la télévision, continue la médecin du sommeil, c’est à cause de sa nuisance sonore qui peut nous réveiller au beau milieu de la nuit. »
 
Être stressé
 
Il faut impérativement se détendre avant de se coucher
Le stress est la première cause d’insomnie. « Avant de dormir, les gens ressassent souvent leurs soucis, leur journée, leur travail, leurs problèmes familiaux… et cela les empêchent de trouver le sommeil. Pour pallier ce problème, il faut impérativement se détendre avant de se coucher et faire une activité calme dans les deux heures qui précèdent l'endormissement », conseille le praticien. On réapprend donc à apprécier pleinement son livre de chevet pour une virée bien méritée dans les bras de Morphée. « Il ne faut pas non plus se coucher trop tôt, préconise le Dr Viot-Blanc. Les gens qui ont du mal à dormir ont tendance à vouloir se coucher plus tôt en espérant trouver le sommeil. Sauf qu’au contraire l’organisme qui associe le sommeil au passage en position horizontale s’en retrouve perturbé. »
 
Faire du sport
 
« Faire du sport, c’est bien mais il faut choisir son moment, explique la spécialiste des troubles du sommeil. Le sport en général, et les sports de combat ou le tennis en particulier, demandent de la concentration et de la vigilance et c’est tout ce dont on ne veut pas avant d’aller se coucher. » On pratique une activité sportive au moins 4 heures avant l’extinction des feux.
 
Se coucher à n’importe quelle heure
 
Un jour à 10 heures, l’autre à minuit, le surlendemain à 6 heures du matin, le sommeil est un cycle et l’heure à laquelle on se couche est très importante pour passer une bonne nuit. Le secret de nos huit heures de sommeil, « c’est de se coucher tous les jours à la même heure et de s’endormir toujours de la même manière pour que l’organisme et son cycle de sommeil se règlent », confie le médecin.
 
La soirée idéale pour une nuit de rêve ? « Un diner léger au moins trois heures avant de se coucher et une activité calme et sans tablettes jusqu’à l’extinction des feux (à la même heure que tous les soirs) », indique Gilles Besnainou. « Reste à préciser que, comme pour tout, nous sommes inégaux face à ce genre de choses », conclut Véronique Viot-Blanc.
 
(1) Gilles Besnainou, 6 square du Roule, 75008 Paris. Tél. : 01 47 66 36 44.
(2) Véronique Viot-Blanc, 6 rue de Monceau, 75008 Paris. Tél. : 01 44 09 74 08.

 Source

Commenter cet article

Archives