Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Canada : la sécurité des centrales nucléaires serait «inacceptable», selon un rapport parlementaire

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Octobre 2016, 04:56am

Catégories : #CANADA, #POLITIQUE

Canada : la sécurité des centrales nucléaires serait «inacceptable», selon un rapport parlementaire

La situation dans les centrales nucléaires canadiennes «est assez grave», s'est indignée en conférence de presse Julie Gelfand, Commissaire à l’environnement et au développement durable.

Au terme de l'audit des quatre centrales nucléaires (19 réacteurs) que compte le Canada, la responsable regrette que la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) «n'[ait] pas pu démontrer que ses plans d'inspection prévoyaient un nombre suffisant d'inspections».

«Un tel manque de précision, dans une industrie de précision, est vraiment inacceptable», a-t-elle dénoncé, affirmant : «Ce genre d'erreurs n'a pas sa place quand on parle d'une industrie nucléaire.»

De même, la CCSN n'a pu faire la preuve qu'elle «disposait des employés dont elle avait besoin pour vérifier que les centrales nucléaires respectaient toutes les exigences applicables ou que les inspections des installations étaient réalisées selon ses propres procédures».

 
 

Elle a relevé également que des inspections, prévues initialement entre 2013 et 2015, avaient été reportées d'un an, voire davantage, en raison du manque de techniciens spécialisés disponibles, mais aussi en raison de l'interruption de certains réacteurs lors des visites.

En outre, elle a exprimé ses regrets face au fait que la CCSN ait traîné les pieds pour publier les conclusions de ces inspections.

En réponse, la Commission s'est engagée à suivre les recommandations du Commissaire Gelfand.

Le gouvernement fédéral «va travailler pour s'assurer que le Canada possède les plus hauts standards de sécurité» dans ses centrales nucléaires, a assuré le Premier ministre Justin Trudeau, interrogé sur le sujet à la Chambre des députés. 

 Source

Commenter cet article

Archives