Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Brûlure, plaie : les bons réflexes pour traiter les bobos du quotidien

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Octobre 2016, 13:26pm

Catégories : #ASTUCES, #SANTE-BIEN-ETRE, #CORPS

Brûlure, plaie : les bons réflexes pour traiter les bobos du quotidien

Écorchures, coupures, brûlures, saignements, ayez les bons réflexes pour soigner les blessures des petits aventuriers... et des plus grands. LCI vous indique les gestes simples pour venir à bout de ces bobos.
 
Un doigt coupé pendant la préparation du repas ? Une main brûlée en utilisant le barbecue ? Un genou écorché en tombant de vélo ? Le quotidien est ponctué de petits bobos… heureusement souvent sans gravité.

Parce que certaines blessures doivent être soignées rapidement, il est important de connaître les bons réflexes.
La brûlure
Il est important d’arroser la brûlure à l’eau froide, sans pression, jusqu’à ce que la douleur disparaisse. Dans un fascicule, la Croix rouge conseille ensuite de désinfecter la zone avec un antiseptique, pas d’alcool, puis de la protéger avec un pansement. N’appliquez pas de glaçons sur la zone. Ces recommandations sont à suivre dans le cas où la brûlure est dite simple.

Si la brûlure est étendue ou qu’elle touche certaines parties sensibles du corps (visage ou près d’un orifice) ou un nourrisson, alors mieux vaut rapidement contacter son médecin. De même, une brûlure avec des cloques doit être montrée à un médecin.

La brûlure vous semble grave ? Dans ce cas, la Croix rouge conseille d'appeler les secours. En attendant, rincez la zone brûlée cinq minutes à l’eau froide et enlevez les vêtements sauf ceux qui collent à la brûlure. La victime doit être allongée sur la partie non brûlée jusqu’à l’arrivée des secours et surveillez-la.
La plaie
Chez les enfants et les adultes, les écorchures, coupures et autres égratignures sont fréquentes. Avant toute chose, il est impératif de se laver les mains à l'eau et au savon avant de soigner la plaie.
Comme le détaille Améli Santé, il faut ensuite procéder en trois étapes. Première chose à faire : nettoyer la plaie. Pour cela, passez la plaie sous un un filet d'eau tiède. Une fois propre, elle doit être débarassée des germes. Pour cela, prenez une compresse et un antispetique et désinfectez la plaie du centre vers l'extérieur.

A noter : la Bétadine est contre-indiquée chez les femmes enceintes.

Maintenant que la plaie est propre et désinfectée, elle doit être recouverte d'un pansement adhésif qui permettra à la peau de cicatriser correctement.

Dans le cas d'une coupure peu profonde, des bandelettes adhésives aident à rapprocher les bords de la plaie. Une solution intéressant pour favoriser la cicatrisation.

Si la plaie est très ouverte, profonde et étendue, elle nécessite une consultation d'urgence. De même, une plaie qui se trouve sur certaines parties sensibles : thorax, oeil, visage, abdomen, cou.

Par ailleurs, si votre plaie s'infecte (rougeur, douleur, fièvre) ou ne cicatrise pas dans les deux semaines, elle nécessite également une consultation. 
 
L'hémorragie
Un saignement modéré doit être différencié d’un saignement plus important.

Dans le premier cas, Ameli Santé conseille d’appuyer fortement sur la plaie pendant 5 à 10 minutes avec une compresse ou un linge propre. Il est aussi recommandé d’allonger la victime et, si la plaie touche un membre, de le positionner au-dessus du niveau du cœur.

Face à un saignement plus important : appelez les secours, ne donnez pas à boire à la personne et ne faites pas de garrot si la plaie est localisée sur un membre.

Le garrot est réservé aux situations exceptionnelles (une hémorragie externe importante) car, trop serré, il peut provoquer une paralysie du membre.

Et le saignement de nez ?  N'allongez pas la personne, comprimez la narine pendant au moins dix minutes et penchez la tête vers l'avant. 

 Source

Commenter cet article

herrera 07/11/2016 12:29

RETROUVEZ VOTRE FLAMME JUMELLE
Votre histoire sentimentale m’a interpellé !
Tout ce qui a été décrit dans ce forum ressemble énormément à ce que j’ai vécu avec mon mari S., il y a 3 ans de cela. J’ai eu avec lui une relation passionnelle et fusionnelle qui m’a permis d’apprendre à m’aimer, et à stopper certains de mes comportements autodestructeurs. Mais il est sorti brutalement de ma vie en tant que petit copain, au bout de trois semaines, . Je me rappelle avec émotion l’énorme joie, et la sérénité que j’ai ressenties quand il m’a alors serré à nouveau dans mes bras. Puis, nous nous sommes vus en tant que mari et femme grace aux travaux du grand maitre Voyant AURORE . On est toujours ensemble jusqu'à présent avec 2 enfants
Ce témoignage afin de vous dire que rien n'est perdu pour vous . Son contact
auroretresor@outlook.fr

Archives