Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Beau-Marais: une «voyoucratie tentée de prendre le contrôle» ?

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Octobre 2016, 05:53am

Catégories : #FAITSDIVERS, #FRANCE

Beau-Marais: une «voyoucratie tentée de prendre le contrôle» ?

Dégradations, feux de poubelles, course-poursuite avec les forces de l’ordre, caillassage des pompiers... Pour Natacha Bouchart, les événements récents dans le quartier du Beau-Marais sont très inquiétants. Le maire de Calais a profité du contrat de ville dont l’appel à projets a été présenté jeudi soir, pour demander aux divers organismes présents de réagir. « Il y a urgence ! Il faut que les différents acteurs qui travaillent avec les jeunes puissent s’appliquer dans le dispositif en étant réactifs. Je ne veux pas entendre que les jeunes sont jeunes et que du coup, ils font ce qu’ils veulent » a-t-elle indiqué alors que le Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance a été réactivé récemment.

Sans citer de noms, Natacha Bouchart estime qu’il y a trop de passivité. Elle demande notamment aux bailleurs sociaux de faire un effort supplémentaire. « Il faut se mouiller », lâche-t-elle en leur proposant de consacrer un poste à ce sujet, « quelqu’un qui veillerait dans les quartiers et qui puisse être en contact permanent avec les forces de l’ordre, la ville de Calais, etc. » Elle demande la même chose aux associatifs. « Il faut envoyer des adultes sur le terrain pour essayer de comprendre ce qu’il s’y passe. »

Emboîtant le pas, le sous-préfet de Calais Vincent Berton se montre encore davantage alarmiste en évoquant une « voyoucratie tentée de prendre le contrôle du territoire. »

En outre, il estime que le contrat de ville, qui comporte un important volet sur la lutte contre la délinquance, doit permettre d’apporter un soutien à ces jeunes de la rue qui sont parfois délaissés. La lutte contre le décrochage fait également partie de la panoplie. 

 Source

Commenter cet article

Archives