Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Avec Une ambition intime, les politiques cèdent à la promotion sur canapé

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Octobre 2016, 10:11am

Catégories : #TV, #POLITIQUE, #FRANCE

Avec Une ambition intime, les politiques cèdent à la promotion sur canapé

Fin du supplice. Bruno Le Maire, les yeux rougis par les larmes, semble soulagé après trente minutes de confessions. Les seules et dernières confidences qu’il livrera durant sa campagne. Du moins le candidat à la primaire de droite et du centre l’assure-t-il en avalant, comme s’il cherchait à faire passer une pilule épaisse, un grand verre d’eau. Trente minutes durant lesquelles Karine Le Marchand, animatrice deL’amour est dans le pré , aux commandes désormais d’Une ambition intime , le nouveau programme politique, ou plutôt de téléréalité politique, de M6, a réussi à décoincer le député de l’Eure. Sans doute était-ce le but recherché par l’ancien ministre en participant à cette émission qui nécessite, selon les dires de son animatrice et productrice, quatre semaines de montage ! «Bruno Le Maire est d’ailleurs un peu à l’origine de ce projet. Je l’avais rencontré il y a cinq ans et l’avais trouvé extrêmement drôle et chaleureux, très différent de son image publique », explique ainsi Karine Le Marchand à TV Magazine.

Montrer les candidats à la présidentielle «dans leur humanité». Loin de leurs caricatures. Voilà donc l’ambition de ce programme qui, sur l’échiquier du PAF, se situerait quelque part entre le canapé de Michel Drucker et le divan rouge de Marc-Olivier Fogiel. Et surtout très (trop) proche de L’amour est dans le pré.

Une véritable entreprise de séduction

L’animatrice ne s’en cache pas, elle veut dépoussiérer l’interview politique en interrogeant Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy ou Arnaud Montebourg (au programme de ce premier numéro avec Bruno Le Maire, seul candidat dont M6 nous a donné à voir l’entièreté de l’entretien) comme Paulo Calvez, éleveur dans le Finistère, ou Thierry Olive dit Titi, l’agriculteur de la Manche, qui fait d’ailleurs deux apparitions gênantes, dont une assez graveleuse, lors du passage à confesse de l’ancien ministre de l’Agriculture. Plus embarrassant encore la proximité qu’installe Karine Le Marchand avec ses invités. Une véritable entreprise de séduction qui permettrait d’obtenir, du moins tente-t-on de le faire croire, plus facilement des confidences de leur part. De glaner quelques secrets sur leurs parcours, leurs passions, leur enfance. Et pourquoi pas, leur rapport au sexe.

Autant de moments d’émotion sur lesquels la production n’hésite pas à placer une musique sirupeuse, comme pour nous signaler ces instants où sont enfin éclairés les vrais visages des hommes et des femmes qui briguent l’Élysée. Comme lorsque Marine Le Pen, dans les rares extraits que nous avons pu visionner, évoque par exemple ses relations avec son père, cet «être paradoxal» qui lui interdisait formellement de lire Pif Gadget. Quand Nicolas Sarkozy parle de son amitié avec Bernadette Chirac qu’il voyait en cachette. «Pendant que Jacques Chirac me tapait dessus, Bernadette, elle, me soutenait», se souvient, également dans un extrait, l’ex-chef de l’État.

Ou encore lorsque Bruno Le Maire, réprimant des sanglots, explique tout l’amour qu’il a pour sa femme, «son vrai point de repère». Cette artiste peintre rencontrée dans une auto-école qu’il épousera contre l’avis de son père. Un père qui, lui, avait décidé de «ne pas manifester ses sentiments». 

 Source

Découvrez la bande-annonce d’Une ambition intime sur M6 diffusé ce dimanche à 21h00:

Commenter cet article

Archives