Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Avec ça, votre enfant va préférer les fruits aux bonbons

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Octobre 2016, 11:08am

Catégories : #ALIMENT, #ENFANT, #SANTE-BIEN-ETRE, #FAMILLE

Avec ça, votre enfant va préférer les fruits aux bonbons

Dans la vie d'un enfant, les occasions de manger des bonbons ne manquent pas: anniversaires des petits copains de classe, sortie au cinéma, Halloween et on en passe. À consommer avec modération, ces sucreries sont synonymes de fête et de plaisir. Il n'est pas question ici de les supprimer entièrement du quotidien de nos bambins mais si on profitait de l'arrivée d'Halloween (fêtée le 31 octobre) pour leur faire manger des fruits?

Pour commencer, une astuce très simple... Un gobelet transparent, quelques raisins et deux marshmallows et un marqueur indélébile suffiront. Remplissez la moitié de votre gobelet de raisins, placez les deux bonbons contre la paroi et ajoutez les derniers raisins. Ensuite, laissez libre court à votre imagination pour dessiner un monstre terrifiant (ou non) sur le gobelet. Cela fonctionne évidemment avec d'autres fruits.

 

Les créatures en tout genre sont de sortie en ce mois d'octobre, transformons nos bananes en fantômes... Une banane coupée en deux, des petites pépites de chocolat en guise d'yeux et le tour est joué. Les poires, elles aussi, peuvent se parer de leur déguisement de fantôme.

Fruit de saison, la mandarine n'est pas forcément le fruit préféré des plus jeunes. Déjà épluchée et ornée d'un morceau de céleri, la mandarine se déguise en citrouille, véritable emblème de la fête d'Halloween. Vos petits sorciers prendront forcément plus de plaisir à les manger.

 

Pour ne rien gaspiller, on peut évider la mandarine et conserver la pelure dans laquelle on creusera les traits d'un visage. Pour une combinaison gagnante, versez de la salade de fruits dans ce contenant original. Cette petite lanterne ravira les papilles de vos enfants.

 

Commenter cet article

Archives