Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Aux États-Unis, un procès contre le marketing trompeur des jus de fruits de Pepsi

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Octobre 2016, 08:37am

Catégories : #ETATS-UNIS, #JUSTICE

Aux États-Unis, un procès contre le marketing trompeur des jus de fruits de Pepsi

D’après un groupe américain de défense des consommateurs, la marque Naked Juice induit en erreur ses clients.

Le Center for science in the public interest (CSPI), un groupe qui défend les intérêts et la santé des consommateurs aux États-Unis, a entamé une action en justice contre le groupe Pepsi, en l’accusant de marketing trompeur. En cause? La marque de jus de fruits et de légumes Naked Juice («Jus nu»), une entreprise à succès rachetée par le géant du soda il y a quelques années.

Le CSPI affirme qu’une petite bouteille de Naked Juice peut contenir plus de sucre qu’une cannette de Pepsi… Une bouteille de 15,2 onces (la plus petite option: 450 ml) de jus grenade et myrtille contient ainsi 61 grammes de sucre, alors qu’une cannette de 12 onces de Pepsi (350 ml) en contient 41 grammes. Pour le CSPI, la mention «sans sucre ajoutés», en l’occurrence véridique puisque le sucre provient des fruits, est dans ce cas précis trompeuse, puisqu’elle implique dans l’esprit des consommateurs que le produit est faible en sucre. 

 

Le cas du kale

En outre, comme le souligne Business Insider, le CSPI reproche à la marque de faire croire aux consommateurs que les jus sont plein de «superaliments» à forte valeur ajoutée, alors que les ingrédients dominants sont bon marché et plus banals. Par exemple, dans le jus «Kale Blazer», le premier ingrédient est le jus d’orange et le troisième est le jus de pomme. Mais son emballage est  particulièrement verdoyant et riche en kale, sans aucune illustration de pommes ou d’oranges (qui apparaissent cependant bien sur l'étiquette qui liste les ingrédients). «Le Kale est le roi du jardin», et «quand il est mélangé avec du concombre, des épinards, du céleri et une pincée de gingembre, on obtient une table-ronde royale de miam. Vive les légumes verts», dit même le petit texte d’information sur le côté de la bouteille, snobant la pomme et l'orange. 

Maia Kats, la directrice contentieux du CSPI, commente dans un communiqué :

«Les consommateurs paient des prix plus élevés pour des ingrédients sains et chers annoncés sur les étiquettes de Naked, comme des baies, des cerises, du kale et autres légumes verts, de la mangue… Mais les consommateurs avalent principalement du jus de pomme, ou dans le cas de Kale Blazer, du jus de pomme et d’orange. Ils ne boivent pas ce pour quoi ils ont payé».

En bref, selon la plainte, PepsiCo «cultive délibérément» les perceptions erronées des consommateurs à travers le marketing de ces jus. D’après Business Insider, PepsiCo a indiqué que cette poursuite judiciaire était «sans fondement», qu’il n’y avait rien de trompeur et que les bouteilles identifiaient clairement les produits utilisés. Le problème soulevé dans cette histoire est peut-être aussi que les smoothies et jus de fruits, généralement identifiés comme «sains»peuvent très souvent contenir de grosses quantités de sucre, même s'ils contiennent bien sûr plus d'éléments nutritifs que le soda…  Cette procédure judiciaire vise en tous cas à indemniser les consommateurs, tout en faisant en sorte que la marque adopte dans un marketing plus transparent.  

 Source

Commenter cet article

Archives