Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Au débat des vice-présidents, Kaine s'épuise à l'attaque, Pence l'emporte à l'esquive

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Octobre 2016, 03:39am

Catégories : #POLITIQUE, #ETATS-UNIS

Au débat des vice-présidents, Kaine s'épuise à l'attaque, Pence l'emporte à l'esquive

Les électeurs qui s'attendaient à une conversation policée entre deux modérés ont plutôt mesuré la radicalité du choix qui leur est offert entre deux camps que tout oppose. Et c'est le colistier de Trump qui s'en est le mieux tiré.

 

Ils n'ont pas seulement interverti les cravates, mais aussi les rôles. Tim Kaine, colistier démocrate de Hillary Clinton, cravate rouge, constamment à l'attaque, précis mais agressif et un brin nerveux, face à Mike Pence, candidat républicain à la vice-présidence, cravate bleue, dans la posture du sage, maître de l'esquive et redresseur de torts pour défendre son champion Donald Trump.

L'unique débat des vice-présidents, mardi soir à l'université de Longwood en Virginie, n'aura sans doute guère fait bouger les lignes, car il n'a rien produit qui puisse modifier l'opinion des convaincus ni faire basculer les indécis. Mais il a une fois de plus démontré à quel point les deux Amériques qui s'affrontent pour la Maison-Blanche sont irréconciliables.

Les seconds rôles se sont battus comme de beaux diables pour leurs candidats, absents de Longwood mais omniprésents dans le débat. Les électeurs qui s'attendaient à une conversation policée entre deux modérés ont plutôt mesuré la radicalité du choix qui leur est offert entre deux camps que tout oppose.

Tim Kaine, sénateur de la Virginie, avait parfaitement appris sa leçon: incollable sur la moindre déclaration outrageuse deDonald Trump et le moindre point du programme d'Hillary Clinton. Assis sur des charbons ardents, il a fréquemment interrompu son interlocuteur et décoché quelques flèches. À propos de la complaisance de Trump envers Vladimir Poutine: «Celui qui ne sait pas faire la différence entre un leader et un dictateur doit retourner à l'école primaire». Sur le refus de Trump de publier ses déclarations d'impôts: «Si vous n'atteignez même pas les critères de Nixon!», qui avait publié les siennes malgré un contrôle fiscal. Ou sur la lutte antiterroriste: «Donald Trump n'a pas de plan, mais il a des idées dangereuses».

La modératrice de CBS Elaine Quijano face aux vice-présidents.

 

«Vous l'avez travaillée longtemps celle-là?», lui a rétorqué Mike Pence, un rien hautain. Le gouverneur de l'Indiana avait choisi de jouer la sérénité et de ne mordre à aucun hameçon - au contraire d'une faiblesse avérée chez son mentor. Quitte, souvent, à ne pas répondre aux questions précises de la modératrice, Elaine Quijano de CBS, sur la façon de créer des zones de sécurité en Syrie ou de lutter contre les préjugés raciaux de la police américaine.

Confirmant que les débats télévisés sont une affaire d'apparence plus que de substance, Pence a habilement évité les coups, regardé les téléspectateurs dans les yeux en prenant la caméra à témoin, dodeliné fréquemment la tête avec un air de commisération en présentant son tandem avec Trump comme victime d'une «campagne de calomnie». Confronté à une ancienne déclaration du républicain suggérant de «punir» les femmes après un avortement, il répond: «Ce n'est pas un politicien maîtrisé comme Hillary Clinton».

Une révélation, toutefois, du colistier républicain: «Les États-Unis doivent tenir tête aux provocations de la Russie. Ils devraient être prêts à frapper le régime syrien». N'en déplaise à Vladimir Poutine, une administration Trump-Pence «déploierait le bouclier antimissiles en Tchéquie et en Pologne». À la question «Pourquoi Poutine respecterait-il Trump?», la réponse fuse: «La force!»

L'équipe de Donald Trump s'est empressée mardi soir de revendiquer une «énorme» victoire, ce que confirmaient, avec une marge plus étroite, les premiers sondages à chaud des chaînes d'information continue. 

 Source

Commenter cet article

Archives