Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


9 Australiens en prison pour avoir porté un slip aux couleurs du drapeau malaisien

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Octobre 2016, 07:56am

Catégories : #INSOLITE, #AUSTRALIE, #FAITSDIVERS

9 Australiens en prison pour avoir porté un slip aux couleurs du drapeau malaisien

Leur strip-tease n'a pas fait rire tout le monde. En Malaisie, neuf Australiens ont été placés en détention provisoire, après s'être exhibés en slip lors du grand prix de Formule 1, dimanche 2 octobre à Sepang, dans la périphérie de la capitale, Kuala Lumpur. Circonstance aggravante aux yeux de nombreux spectateurs, le petit bout de tissu était confectionné aux couleurs du drapeau national malaisien.

 

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Shame on those Aussies by doing this. So inappropriate 

 
 

Après leur petit numéro, ces fans font désormais l'objet d'une enquête pour "insulte volontaire avec l'intention de provoquer un trouble à l'ordre public", a indiqué la police, citée par l'agence locale Benama, lundi. Les neuf hommes, des touristes âgés de 25 à 29 ans venus voir le Grand Prix du championnat du monde, vont rester en détention provisoire pendant quatre jours, a ajouté le chef de la police de Sepang.

"Un énorme manque de respect"

Après la course, de nombreux internautes malaisiens ont partagé des photos de ces Australiens en petite tenue, pour fustiger un tel détournement de leur drapeau national. Le responsable du circuit s'est indigné d'un "énorme manque de respect de la part d'étrangers sans aucune sensibilité culturelle ni respect", rapporte le New Straits Times (en anglais), un quotidien gouvernemental qui a pris soin de flouter l'image sur son site. Le même journalajoute que la photo a tout de même amusé certains internautes.


Les manifestations d'indécence publique ne sont pas tolérées par les autorités de la Malaisie, un pays à majorité musulmane, où les étrangers coupables de ce délit se voient en général infliger une amende avant d'être expulsés. L'an dernier, certains responsables gouvernementaux avaient même imputé la responsabilité d'un tremblement de terre à un groupe de touristes occidentaux. 

 Source

Commenter cet article

Archives