Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


7 astuces liées à la bouffe qui rendront votre vie plus simple

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Octobre 2016, 04:00am

Catégories : #ASTUCES, #SANTE-BIEN-ETRE, #NUTRITION, #ALIMENT

7 astuces liées à la bouffe qui rendront votre vie plus simple

Feignasses de la bouffe, unissons-nous… Pour certain•es, la nourriture est un art de vivre. Pour d’autres, c’est juste un peu chiant. Mais dans tous les cas, celles et ceux qui ont un poil dans la main pourront se réjouir devant ces astuces bouffe !

1. Gagner de la place dans ton frigo

On est d’accord qu’un petit frigo c’est chiant, surtout quand il s’agit de stocker des boissons. Que ça soit 6 canettes ou 3 bouteilles de limonade traditionnelle, c’est galère. Du coup tu as deux choix qui s’offrent à toi pour gagner de la place :

 

  • le bac à légumes, qui est vraiment utile parce qu’il peut souvent servir à contenir les bouteilles aux formats pas évidents (trop grandes, trop larges ou justes trop minces pour tenir dans la porte), voire les canettes casse-bonbons en termes de place notamment dans la porte du frigo
  • utiliser une pince à dessin pour caler tes breuvages dans un coin, comme ceci, tout simplement :

life-hack-bouffe-clip

Et aussi se la ramener devant ses potes, hein bien sûr, c’est aussi l’intérêt !

2. Acheter des portions pour plusieurs

Qu’est-ce que quoi ? En fait, si tu habites tout•e seul•e et que tu n’as ni coloc, ni douce moitié, ni voisin sympa, les courses c’est sûrement pas facile tous les jours pour toi.

Pas juste parce que personne ne peut les faire à ta place, mais pour une autre raison ô combien cruelle et terre à terre : les portions familiales coûtent moins cher ! Ce qui fait casquer le plus, ce sont les portions individuelles.

Essaie de comparer le prix d’un seul steak ou d’un plat préparé pour une personne au même produit mais pour 2 portions… Voilà, c’est un problème. Adieu donc diversité bien-aimée et bonjour plats de restes ! Ok j’exagère un peu, mais l’idéal ça reste d’acheter les portions au moins pour 2 personnes quand tu fais tes courses.

3. Faire à manger d’avance et congeler

Et puisqu’on parlait d’avoir trop de bouffe chez toi à cause des courses, il y a aussi une solution toute trouvée pour te débarrasser proprement de cet excédent, à condition d’avoir un congélateur. Le plus simple, pour les soirées flemme et « rien dans le frigo », c’est de préparer une grosse plâtrée d’un truc que t’aimes et de le mettre au congélo pour plus tard.

Exemple, si tu te fais des gratins de pâtes à la bière parce que c’est l’amour de ta vie, fais-en pour 6, et mets de côté ce qu’il reste, en ayant pré-découpé des parts… Le tour est joué, il ne te restera plus qu’à passer ton festin un petit coup au micro-ondes le jour où tu auras la flemme !

Attention, par contre, c’est vraiment important de pré-découper les parts, parce que tu ne peux pas décongeler et recongeler plusieurs fois de la nourriture, elle serait impropre à la consommation.

life-hack-bouffe-congelo

Moi quand je me rends compte que j’en ai pour un mois de lasagnes.

 

4. Profiter de la bonté naturelle de ta famille

Dans bien des familles, les parents et les autres « adultes » sont toujours en train de s’inquiéter de savoir si tu manges bien. Pas si tu manges hein : si tu mangesbien.

Du coup, tu peux exploiter cette corde sensible et profiter de tes visites pouremmener avec toi des boîtes Tupperware et récupérer les précieux, délicieux restes des plats familiaux. Évidemment, si personne ne cuisine à ton domicile familial, c’est râpé !

5. Checker les réductions et bons plans sur les livraisons de nourriture

Les bons plans bouffe, ce n’est pas ce qui manque. Mais savais-tu que les bons plans sur les livraisons de bouffe existent eux aussi ? Comment ça c’est un truc de riches la livraison… que nenni ! (expression de derrière les fagots, j’assume, laisse-moi.)

Par exemple, tu as l’application Uber Eats qui te fait livrer de la nourriture par des chauffeurs Uber. En créant ton compte, tu reçois un code de parrainage à offrir à tes potes pour qu’ils bénéficient d’une réduction (et plus ils/elles sont nombreux à utiliser ce code, plus ta réduction à toi grimpe).

Dans le même genre, il y a Alloresto, qui va parfois mettre en avant des restaurants avec des prix réduits ou des codes promo, et qui peut vraiment te sauver les miches quand tu as des potes qui débarquent et rien dans ton frigo.

Et ce ne sont bien évidemment pas les seuls sites qui proposent ce genre d’offres promotionnelles, alors n’hésite pas à surveiller du coin de l’œil ton site de livraison préféré….

Si tu n’es pas trop commandes à distance, l’astuce imparable reste d’attendre la fin des marchés pour s’y rendre et bénéficier des offres les plus intéressantes, même s’il y a souvent moins de choix.

6. Faire les courses au moment le plus propice

Tu te souviens peut-être avoir craqué sur un truc pas forcément nécessaire lors de tes dernières courses, alors que tu t’étais juré•e de ne plus faire d’achats compulsifs pour la bouffe… Il y a deux façons de contourner le problème.

Souvent, quand tu fais les courses et que tu as faim ou que tu ne viens pas de manger il y a 30 minutes, ton cerveau est vachement moins coopératif et va chercher à te troller un peu. Donc l’idéal, c’est vraiment de ne pas avoir faim (autant que faire se peut) et de manger un peu avant d’aller à ton expédition courses.

life-hack-bouffe-candy

Sinon, l’autre astuce imparable, c’est d’avoir une liste stricte à suivre. Ça a l’air tout bête comme ça, mais que ce soit sur papier ou sur ton téléphone, avoir une liste aide à se concentrer sur ce dont on a besoin plutôt que ce dont on a envie.

Enfin, ces fourbes de gens qui pensent à l’organisation des magasins s’arrangent toujours pour qu’il y ait mille bonbons au niveau des caisses. Difficile de te mettre des œillères, surtout si tu poireautes 10 minutes.

Là encore tu as deux solutions. Ou ton emploi du temps te permet de faire les courses pendant les heures creuses et donc banco ! Ça t’évitera d’attendre aux caisses près de la tentation colorée.

Ou alors tu peux aussi soigner le mal par le mal, en mâchant un chewing-gum ou en emportant une petite poignée de bonbons dans ta poche, histoire de te consoler au moment opportun.

7. Savoir doser tes quantités

Que celui ou celle qui n’a jamais fait trop/pas assez de pâtes dans sa vie me jette la première pierre… À cause de ce problème de quantité, tu te retrouves toujours à manger un truc à côté ou à engloutir trop de bouffe. Pourtant, il existe bien des façons de doser.

Un verre à eau rempli à ras bord de riz équivaut à deux portions, par exemple. Si tu t’aperçois qu’avec cette dose, toi et ton/ta co-mangeur•se en avez eu trop ou trop peu, il te suffira d’ajuster la dose pour la prochaine fois. Idem pour les pâtes. Il existe par exemple de merveilleux doseurs à spaghetti qui sont juste des cercles en métal de différentes tailles.

L’astuce ultime de fufu : si tu n’as pas de doseur à spaghetti chez toi, tu peux prendre un ruban et faire le tour d’un doseur que tu trouveras chez tes parents ou dans un magasin. Avec un stylo, fais une petite marque pour te souvenir de la largeur de l’ustensile. Il ne te restera plus qu’à utiliser le ruban pour tes spaghettis et à l’utiliser autant de fois que tu as de personnes à dîner… 

 Source

Commenter cet article

Archives