Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 conseils pour apprendre à maîtriser sa langue !

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Octobre 2016, 12:22pm

Catégories : #ASTUCES, #DEVELOPPEMENT, #RELATIONS, #RELIGION, #5-TRUCS-A-SAVOIR

5 conseils pour apprendre à maîtriser sa langue !

 La langue est un tout petit membre, qui peut cependant faire des dégâts monstrueux ! Beaucoup négligent l’impact que nos propos peuvent avoir et ne prennent pas conscience de l’importance de chacun des mots qui sortent de notre bouche. La Bible déclare que notre langue dispose du pouvoir considérable de la vie et de la mort. Nos paroles ne sont donc pas à prendre à la légère. Voici alors nos 5 conseils pour apprendre à maîtriser sa langue.

1) Prendre conscience de son pouvoir

did

« Le pouvoir des mots »est une expression bien belle mais aussi bien vraie. Nos mots ont bien plus de conséquences qu’il n’y parait. La Bible déclare que par eux, nous pouvons bénir et maudire, ce qui signifie que chacune des phrases que nous prononçons a un impact dans le monde spirituel. Par nos mots, nous pouvons toucher, bénir, édifier, exhorter, donner confiance, complimenter, encourager, aimer. Mais nous pouvons aussi infliger des blessures d’une grande profondeur. L’ennemi aime se servir de notre langue pour semer la discorde, notamment lorsque ces derniers dépassent notre pensée. Combien en sont venus aux mains à cause de paroles déplacées ? Combien de vies ont été détruites à cause de moqueries jugées « sans importances » ? L’âme et le coeur sont bien plus sensibles que le corps. Les blessures prodiguées par nos paroles mettent beaucoup plus de temps à cicatriser que celles infligées à notre enveloppe corporelle. Dans Jacques 3:2, la Bible déclare que celui qui maîtrise sa langue et ne commet jamais d’écart de langage est capable de contrôler sa vie. Ainsi, prenons conscience de l’immense pouvoir dont notre bouche a été dotée.

2) Apprendre à peser ses mots

oups

Il nous faut ensuite apprendre à peser nos mots et à faire preuve de justesse. Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ? Il est vrai que notre vocabulaire peut-être à la fois large et restreint. Nous avons, pour la plupart, été à l’école, reçu une éducation, appris à lire et à écrire. Mais parfois, les mots nous manquent et nous n’arrivons plus à nous exprimer: « je ne trouve plus le mot », « argh, je l’ai sur le bout de la langue »… En dépit de ces trous noirs, nous devons toujours nous efforcer d’utiliser les mots justes qui traduisent ce que nous voulons exprimer, ce que l’on ressent, pense et souhaitons partager, de la façon la plus exacte possible. Chaque mot a sa définition. Deux synonymes, même proches disposent toujours d’une spécificité qui les distinguent l’un de l’autre. Il y a une différence entre un « je t’aime » et un « je t’apprécie ». Vous notez la nuance ? Ces deux mots se ressemblent dans l’idée, mais ne veulent pas du tout dire la même chose.

3) Se définir une liste de mots interdits

smile

Lorsque nous recevons Christ dans notre vie, la Bible déclare que nous sommes revêtus d’une nouvelle nature. Notre « ancien nous » n’est plus, tout comme notre ancien vocabulaire ! Adieu mots grossiers, insultes, jurons et noms d’oiseaux. La sanctification passe aussi par les mots qui sortent de notre bouche. Notre façon de parler doit nous permettre de nous distinguer des gens du monde. Comment y arriver ? En définissant une liste de mots interdits. Vous souhaitez direputa*in ? Remplacez-le par puréeMe*rde deviendra mince et ainsi de suite. Dès que vous faites un écart de langage, excusez-vous et reprenez-vous ! C’est en prenant cette habitude dès le départ que votre langage changera. Viendra un jour où sans même vous en apercevoir, tous les mots grossiers auront disparu de votre vocabulaire.

4) Savoir garder le silence

hush

Saviez-vous que le silence était aussi un mode d’expression ? Oui, il est parfois préférable d’apprendre à se taire et à ignorer, pour se préserver du péché. Nous ne devons pas donner réponse à tout.  Face aux provocations, aux disputes et autres situations où nos nerfs sont mis à rude épreuve, préférons garder le silence. Comme le dit le fameux proverbe, l’ignorance est le meilleur des mépris. Dans certains cas, il faut que nous laissions Dieu répondre à notre place. Certains verront cela comme une faiblesse, mais croyez-nous, c’est une force que peu sont capables de démontrer.

5) Réfléchir avant de parler

think

« Tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler ». Vous connaissez l’expression ? Peut-être serait-il temps de l’appliquer, mais au sens propre du terme. Le chiffre 7 symbolise la perfection. Ceci pour témoigner que pour user de la parole, il nous faut réfléchir pour éviter tout écart ! Lorsque nous sommes face à une personne, cela semble difficilement applicable. Dans cette situation, nous pouvons par exemple essayer de ne pas nous laisser emporter par nos émotions et quelques soient nos sentiments, demeurer calmes et prier que le Saint-Esprit nous aide à user de sagesse. Mais lorsque nous ne sommes pas en communication direct (sms, mails…), nous disposons du temps nécessaire à la réflexion. Ne laissons jamais nos sentiments prendre le dessus ! Pour nous aider à contrôler nos paroles, voici 3 psaumes de David pour prier en ce sens:

– « Reçois favorablement les paroles de ma bouche et la méditation de mon cœur en ta présence, ô Éternel, mon rocher et mon rédempteur« . (Psaumes 19.15)

– « Éternel, veille sur ma bouche, garde la porte de mes lèvres« . (Psaumes 141.3)

– « Je garderai mes voies de peur de pécher par ma langue ; je garderai un frein à ma bouche […]. » (Psaumes 39.2)

Ainsi, chaque chrétien doit apprendre à surveiller sa langue ! Demandons chaque jour à Dieu de nous aider à nous exprimer de la meilleure façon qui soit, afin que par notre langage témoigne de Son amour. 

 Source

Commenter cet article

Archives