Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 raisons simples de NE PAS VOTER à la primaire de droite si vous êtes de gauche

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Octobre 2016, 07:02am

Catégories : #POLITIQUE, #FAITSDIVERS, #FRANCE

10 raisons simples de NE PAS VOTER à la primaire de droite si vous êtes de gauche

ller ou pas ? A quelques semaines de la primaire de la droite, la question divise les électeurs de gauche. Pour ne pas se retrouver dans la situation d'avoir à choisir entre Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy au second tour de la présidentielle de 2017, certains sont tentés d'aller donner un coup de pouce à Alain Juppé les 20 et 27 novembre. Quitte à "partager les valeurs républicaines de la droite et du centre"... 

 

"Plutôt mourir", crient les autres ! Voici les meilleurs arguments CONTRE.   

 

1Sarkozy est déjà cuit

La primaire pour faire barrage à Sarkozy ? Rassurez-vous : l’effet "blast" de son lancement de campagne a fait pschitt.Englué dans les affairestorpillé par ses anciens obligés(Buisson, Copé) et dézingué par ses rivaux à la primaire,Sarkozy a déjà reperdu, dans les sondages, le peu de terrain qu’il avait grignoté pendant l’été. Pour réussir son hold-up sur la primaire, il faudrait qu’il batte Juppé au second tour, le 27 novembre. Hors de portée. Le maire de Bordeaux bénéficiera des reports de voix des électeurs de Le Maire, Fillon, NKM et Copé…

 

2Vous pourrez voter Juppé... le 7 mai 2017

Vous pensez que le prochain président sera issu de la droite et qu’il est de votre devoir de choisir le moins pire des Républicains dès le mois de novembre ? Colossale méprise !

Primo : un simple coup d’œil à ses propositions vous permettra de vérifier que Juppé n’est pas du tout un homme de gauche, ni même un centriste. Libéral en économie et conservateur sur les questions sociétales, l’ex-bras droit de Jacques Chirac n’a jamais brillé par son attention aux exclus, ni  par sa modernité.

Secundo : au pire, vous aurez toujours une occasion de voter pour lui… Au second tour de l’élection présidentielle, lorsque, selon toute vraisemblance, il devra affronter Marine Le Pen !

Primaire à droite : "M. Juppé, si on vous ennuie, dites-le…"

3Sitôt qu’il sera à l’Elysée, vous détesterez Juppé !

Tous ceux qui, en 2002, ont voté pour Jacques Chirac en se pinçant le nez et en enfilant des gants en caoutchouc, vous le confirmeront : sitôt élu, Supermenteur est devenu l’homme à combattre. Avec Juppé, ce sera encore pire : méprisant, cassant, imbuvable, le maire de Bordeaux n’enverra pas le moindre signe à son électorat venu de la gauche. A ceux qui lui reprochent de ne pas être un marrant, il répond déjà : "Je les emmerde"… Tout un programme.   

4Vous êtes un être rationnel

Soyez cohérent ! Voter pour Juppé à la primaire de la droite revient à lui donner de l’élan pour mieux écraser Hollande, MontebourgMacron, Valls, Mélenchon… (Rayez les noms qui ne vous reviennent pas !). Pour avantager un candidat de gauche en participant à la primaire de la droite, il vous faut adopter la stratégie dite du "vote révolutionnaire", c’est-à-dire pratiquer la politique du pire et apporter votre voix à Sarkozy, le 20 et le 27 novembre. Gloups ! Dans ce cas, inutile de vous faire un tuto, c’est votre santé mentale qui serait en jeu. 

 

5Vous refusez cette méga-promo de la droite

Non seulement les 4 euros que vous devrez débourser pour participer aux deux tours de la primaire iront combler le déficit du parti Les Républicains, mais en plus vous verrez Laurent Wauquiez se féliciter à la télé d’un "incroyable succès populaire". C'est la plus grande opération de promo de la droite depuis La Manif pour tous : dites-non à cette mascarade ! Faites un bed-in… De toute façon, le temps est toujours moche les 20 et 27 novembre.

6Voter n’est pas un passe-temps

Vous croyez que la participation de la primaire est une extension de votre carte d’électeur ? Vous vous comportez comme un consommateur excité par la nouveauté ? Ou comme un  internaute de base qui veut donner son avis sur tout ? Mais la citoyenneté n’est pas un pass Navigo, ni un gadget, ni un "chat" ! Et si vous ne savez pas quoi faire les 20 et 27 novembre, bien d’autres activités civiques s’offrent à vous : vous pourrez donner un coup de main aux Restos du cœur, participer au nettoyage des berges de la Garonne, réviser l’histoire du XXe siècle avec vos enfants…

7Vous ne voulez pas être "parjure"

"Je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre et je m’engage pour l’alternance afin de réussir le redressement de la France." Pour participer à cette primaire, il vous faudra signer cette profession de foi. Avez-vous vraiment songé aux conséquences psychologiques d’un tel acte. Comme Raskolnikov, l’anti-héros de "Crime et châtiment", la culpabilité vous poursuivra éternellement jusqu’à la déportation en Sibérie…

8La gauche n’est pas morte, la preuve vous êtes vivant !

Hollande vous a déçu ? Logique. Il en va toujours ainsi quand un homme normal prétend incarner des valeurs qui nous dépassent tous ! Pourquoi renoncer à vos idéaux sous prétexte que le président sortant n’a pas assuré. Qu’il ait été trop droitier ou insuffisamment réformateur à vos yeux ne doit pas vous jeter dans les bras du premier candidat LR venu. Réagissez ! La primaire de la "Belle alliance populaire", les 22 et 29 janvier 2017, vous offrira un choix plus conforme à votre ADN. Sans oublier la très probable candidature d’Emmanuel Macron, un compromis commode entre la droite et la gauche, idéal pour tous ceux qui doutent mais ne souhaitent pas virer à 180 degrés...

9Vous voulez garder vos amis de droite

C’est avec légèreté que vous songez à la tête que fera votre ami(e) ou votre oncle réac’ quand vous leur apprendrez que vous avez voté NKM à la primaire de la droite… En vérité, vos éternels contradicteurs, au café ou lors des déjeuners de famille, en profiteront pour souligner votre inconséquence et prendront votre provocation pour un acte de conversion. Pour continuer d’exister à leurs yeux, ne faiblissez pas !

10Vous voulez continuer à faire la morale à la terre entière

Si être de gauche comporte un avantage, c’est bien de pouvoir sermonner tous ceux qui n’ont pas l’élégance d’âme élémentaire de souhaiter le bien de l’Humanité ! En résistant à la tentation de participer à la primaire de la droite et du centre, votre capital idéologique restera intact. Pas de tache sur votre CV de citoyen engagé. Imaginez-vous Danton, Jaurès, Blum, Mendès-France, Sartre ou Mandela versant 4 euros au parti de Nicolas Sarkozy ? Même pas en rêves ! 

 Source

Commenter cet article

Archives