Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Ventres à louer, tchador à vendre

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Septembre 2016, 15:26pm

Catégories : #CANADA, #INSOLITE

Ventres à louer, tchador à vendre

Pendant qu’on libère le chef des Hell’s Angels parce que la justice québécoise n’a pas su lui faire un procès à temps, que des victimes de crimes doivent se battre contre les fonctionnaires de l’IVAC (Indemnisation des victimes d’actes criminels) pour obtenir justice, qu’est-ce qui occupe­­ l’esprit de la ministre Stéphanie­­ Vallée cette semaine?

Les mères porteuses. «Il y a de plus en plus de couples homosexuels au Québec et il y a cette volonté d’avoir recours aux mères porteuses pour avoir un projet parental», a-t-elle dit mardi.

Dans une société de consommation qui ne se refuse rien, il faut rapidement satisfaire la demande. Après tout, le projet parental d’un couple d’hommes homosexuels vaut bien l’utilisation du ventre d’une femme pendant neuf mois, non?

 

Quand c’est le temps de protéger la nature, aussi appelée environnement, on dénonce à grands cris les saccages aux mains de l’homme. Mais bidouiller­­ la nature pour permettre aux hommes d’avoir des enfants, ce qui exige chimie, hormones et commerce de cellules humaines, ne récolte­­ qu’applaudissements.

Pourtant, il y a tant d’enfants québécois en attente d’adoption. Mais ce ne sont pas des poupons joufflus. Ils sont plus vieux. C’est plus compliqué. 

 

Une ministre faible

Stéphanie Vallée n’a pas démontré qu’elle avait le coffre nécessaire pour piloter des réflexions aussi complexes. J’ai suivi à la trace sa commission parlementaire sur le défunt projet de loi 59 sur les discours haineux. C’était pitoyable. Face aux énormités lancées par certains participants, notamment­­ Adil Charkaoui, madame Vallée ne faisait que répéter mécaniquement la ligne du parti.

On se rappellera aussi du cafouil­lage au sujet de la redéfinition du mariage en mars dernier.

La ministre Vallée pilote maintenant le projet de loi 62 sur la neutra­lité religieuse de l’État, une coquille vide. Mais elle a néanmoins trouvé le moyen de s’enfarger dans le tchador cher aux libéraux. 

 Source

Commenter cet article

Archives