Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Une dispute conjugale a failli ruiner le débarquement en Normandie

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Septembre 2016, 16:55pm

Catégories : #ANGLETERRE, #ALLEMAGNE, #VIDEO

Juan Pujol, alias l'agent Garbo, est l'un de ceux qui ont persuadé les nazis que le débarquement ne se ferait pas en Normandie, mais bien dans le Pas de Calais. Sauf qu'une dispute avec sa femme a failli faire capoter toute l'opération, dit la BBC.

Une dispute conjugale a failli ruiner le débarquement en Normandie

L'agent Garbo, un ancien éleveur de poules espagnol, rejoint l'Abwehr (le service de renseignements de l'état-major allemand) en 1941. Dans un premier temps, il va être basé à Lisbonne. De là, il va envoyer de nombreux rapports sur le Royaume-Uni. Démasqué par les Anglais, il devient un agent double. Sa mission consistera à transmettre de fausses informations afin que les Allemands ignorent le lieu réel du débarquement. L'agent Garbo, connu des Allemands comme l'agent Arabel, a été l'un des rares à se porter volontaire pour cette mission. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus importants espions de l'histoire, explique The Guardian qui ajoute que les Allemands n'ont jamais su qu'il était un agent double.

 

Mise au secret dans leur demeure de Londres afin de protéger leur identité, la femme de Juan Pujol tourne en rond. Madame Pujol souffre terriblement du mal du pays et ne supporte pas le climat anglais selon The Guardian. L'Espagne et surtout sa cuisine lui manque terriblement. Une nostalgie intense qui était encore nourrie par les absences répétées de son mari, dit la BBC. Rapidement le climat dans le couple se détériore, au point que, selon des dossiers qui étaient encore classés secret il y a peu, qu'en juin 1943, elle menace le MI5 d'aller dire tout ce qu'elle sait à l'ambassade espagnole si on l'oblige encore à rester confinée. Menace de suicide à l'appui.

Pour calmer sa femme, l'agent et ses supérieurs ont dû trouver une parade digne du grand guignol. Ils lui ont fait croire qu'à cause de son coup de sang, son mari avait été arrêté. Ils l'ont alors emmenée avec les yeux bandés dans un camp du MI5. Contre la promesse qu'elle se tiendrait désormais coite, on fit "relâcher" son mari.

 

Avec l'aide du MI5, il va se rendre en Angola ou il va simuler sa mort par malaria et se poser au Venezuela où il va ouvrir une librairie.

Le mariage ne fit pourtant pas long feu. Pujol va se remarier et avoir trois autres enfants. Il mourra en 1988.

 

Commenter cet article

Archives