Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Un revenu universel en France entre 500 et 1.000 euros?

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Septembre 2016, 07:50am

Catégories : #ECONOMIE, #FRANCE

Un revenu universel en France entre 500 et 1.000 euros?

Le revenu de base ou revenu universel, de plus en plus évoqué dans le débat politique français après plusieurs expérimentations dans le monde, fait l'objet de deux ouvrages qui viennent de paraître, alors que s'ouvre lundi la Semaine internationale du revenu de base. Revenu de base, revenu universel, allocation universelle, les terminologies divergent mais l'idée est de permettre à chaque individu de pouvoir compter sur un revenu de subsistance, quelle que soit sa situation par ailleurs. L'objectif est de se "libérer" du travail en séparant revenu et emploi afin d'accroître l'autonomie de tous et redynamiser la sphère des activités non-marchandes. Pour Jean-Eric Hyafil, économiste et cofondateur du Mouvement français pour un revenu de base (MFRB), une telle idée peut être le "gène du changement" dont la société a selon lui besoin.

"Nous sommes conscients du pari que représente le revenu de base", mais "ce n'est pas un pari trop risqué puisque le revenu de base peut être vu pratiquement comme une simple amélioration du système social actuel", explique-t-il.

De 500 à 1.000 euros mensuels

Le MFRB propose une large gamme de montants, de 500 à 1.000 euros mensuels. "Si on peut trouver à court terme les financements pour un montant de 500 euros, la conditions sine qua non pour l'augmenter serait de lutter contre l'optimisation fiscale", affirme le chercheur, pointant du doigt les pratiques des "GAFA" (Google, Apple, Facebook, Amazon), qui privent les Etats de milliards d'euros de recettes fiscales.

Le financement à court terme passerait par une refonte de la fiscalité, avec "un impôt sur le revenu à la source et proportionnel". Par exemple, si tous les salaires étaient imposés à 25%, une personne ne percevant aucun salaire toucherait 500 euros de revenu de base. Une personne au niveau du Smic percevrait elle aussi 500 euros de revenu de base, mais à cette somme il faudrait défalquer quelque 300 euros mensuels d'impôt sur le revenu.

Loin du "grand big bang" invoqué par ses contempteurs, le revenu de base se construirait à travers une "utopie au pas à pas", explique M. Hyafil, pour qui "c'est un début". Le chercheur a coordonné l'écriture de deux livres réalisés par une vingtaine de militants du MFRB: "Revenu de base, un outil pour construire le XXIe siècle" et "Revenu de base, comment le financer ?" aux éditions Yves Michel. Le MFRB présentera ses travaux à l'occasion de la Semaine internationale du revenu de base organisée partout en France du 14 au 21 septembre.

(Avec AFP)

Commenter cet article

Archives