Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les candidats à la primaire de la droite

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Septembre 2016, 02:47am

Catégories : #POLITIQUE, #FRANCE

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les candidats à la primaire de la droite

Après le barrage des parrainages, ils ne sont plus que huit en course, mais à la fin, il n'en restera qu'un. Pour gagner, chacun doit maintenant faire de ses faiblesses une force. Telle est la règle de l'univers impitoyable de la politique.

 

  • Nicolas Sarkozy, une passion française pour la truffe et l'or

Nicolas Sarkozy, outre sa taille – sans talonnettes – d'1 mètre 65, soit dix centimètres de moins que sa seconde épouse, Carla Bruni, après avoir divorcé de Cécilia, qu'il avait piquée à Jacques Martin (un animateur de télévision du XXème siècle qui aimait les enfants), l'ex-«hyper» président entretient une passion pour la truffe, son péché mignon, qu'il dévore sous toute ses formes. Le renseignement américain n'est d'ailleurs toujours pas parvenu, malgré les moyens mis en œuvre sur le toit de l'ambassade des Etats-Unis à Paris, à mettre la main sur ses recettes de cuisine secrètes.

 

Un produit hors de prix, ce qui explique peut-être que Sarkozy ait décidé de vendre près de 600 tonnes d'or, soit un cinquième des réserves de la Banque de France, afin de l'échanger contre du papier, ce juste avant des années de hausses spectaculaires du cours dudit métal précieux.

 

  • Alain Juppé, le secret d'une éternelle jeunesse

Cet homme est Alain Juppé. Nous sommes en 1981, et l'alors jeune énarque est directeur de campagne de Jacques Chirac.

Capture d'écran INA. DR
Capture d'écran INA. DR

Au moment où il se trouve adossé à un vénérable radiateur et cette fenêtre donnant sur la place de l'étoile, traversée par des Citroën DS et des Renault Fuego, il ne sait pas encore qu'il sera Premier ministre et maire de Bordeaux en 1995 et qu'il affrontera un vaste mouvement social qui le forcera à démissionner. Et qu'un jour lointain, en 2017, il sera candidat à quelque chose qui s'appelle une primaire de la droite et du centre.

Au passage, il sera un pionnier de la féminisation du gouvernement, mais des esprits chagrins et phallocrates dénigreront son action en surnommant les femmes membres du gouvernement de «jupettes».

 

.@alainjuppe, nous nous souviendrons de cette partie de beer pong avec @pybournazel !
Cc @JeunesAvecJuppe 

 
 

Après un exil forcé au Canada, à cause d'une bête histoire d'emplois fictifs à la mairie de Paris qui lui vaut tout de même 18 mois de prison avec sursis et un an d'inégibilité, l'«austère» et droit dans ses bottes décide de rajeunir son image et se trouve un nouveau hobby, le «beer pong», un jeu de jeunes qui consiste à envoyer des balles de ping-pong dans un gobelet. En cas d'échec, le perdant doit faire cul-sec. Voila.

  • François Fillon, la voiture de sport de la primaire

François est né au Mans, et ça tombe bien puisqu'il est un passionné de sport automobile, et ne rate presque aucune édition des 24 heures (du Mans, donc). «Je suis venu au moins cinquante fois et toujours autant de plaisir», a-t-il déclaré en juin dernier, né en mars 1954.

François Fillon avait tourné un film avec Steve MacQueen dans le Mans quand il avait 17 ans... Qui l'eut cru !!!

 
 

Ce qui en fait d'ailleurs un poisson, et le magazine féminin Elle, référence en matière d'astrologie nous apprend que : «Comme l’Océan, l’homme Poisson est profond et insaisissable. Il semble chercher sa place dans le monde et n’est pas toujours très à l’aise en société. Mais le Sarthois est surtout un grand romantique, un brin timide, il aimerait ne pas avoir à parler pour se faire comprendre et ne communiquer que par les actes [...] L’homme Poisson possède une intuition extraordinaire et, même s’il n’arrive pas toujours à l’analyser correctement, il se trompe rarement sur les gens». Et l'astrologie aussi, se trompe rarement.

  • Jean-Frédéric Poisson, le philosophe

Poisson, c'est son patronyme. Docteur en philosophie et président du parti chrétien démocrate, le parti fondé en 2009 par Christine Boutin Jean-Frédéric Poisson est député des Yvelines. Après avoir déclenché un début de buzz, en taclant Alain Juppé à qui il avait reproché une «forme de naïveté sur l'islam», la campagne de Jean-Frédéric Poisson s'était quelque peu rendormie.

 

Ca tombe bien, le député a déclaré vouloir créer «créer les conditions du réveil dont [le] pays a besoin».

 

 

  • Nathalie Kosciusko-Morizet, la princesse touche à tout

La candidate malheureuse à la mairie de Paris et ancienne porte-parole déçue de Nicolas Sarkozy milite pour un «choc fiscal» et veut remettre en cause les 35 heures. Voulant incarner la modernité, NKM prévoit d'«adapter le droit du travail au nouveau monde».

Comme son ex-patron Sarkozy, l'ex-maire de la ville de Longjumeau a pour elle une solide condition physique. Artiste, elle a sculpté la tête de ses deux fils et les a également peints. Sur des toiles. Mais ce n'est pas tout. Elle joue de la harpe et du violoncelle mais elle est aussi, donc, moderne : elle aime Kim Wilde, Indochine et Michel Sardou. Si.

 

Les talents multiples de NKM s'expliqueraient par une lointaine descendance avec Lucrèce Borgia, femme qui a marqué son époque (le XVe siècle) comme protectrice des arts et des lettres et réussi à échapper aux turpitudes de sa famille (empoisonnement, fratricide, inceste). Une expérience utile en politique.

Une dernière chose : son parfum préféré est «Heure bleue» de Guerlain.

  • Hervé Mariton, le maître du suspense

Après NKM, Hervé Mariton a réuni de justesse les 2 500 militants et les 250 soutiens d'élus nécessaires – dont 20 parlementaires – pour participer à la primaire. Il était moins une, un des parlementaires ayant changé d'avis au dernier moment. C'est finalement le député des Hauts-de-Seine Jean-Christophe Fromentin qui a apporté le dernier soutien nécessaire.

.@LePoint Bien qu'hostile aux primaires et ne souhaitant soutenir aucun candidat, je vais parrainer @HerveMariton pour la pluralité du débat

 
 

 

Hervé Mariton at the buzzer !

 
 

Sinon, Hervé Mariton est député Les républicains (LR) de la Drôme et parle couramment le Russe, ce qui pourrait lui porter tort par les temps qui courent.

  • Frédéric Lefebvre, l'homme de lettres

Rusé, Frédéric Lefebvre, pour être présent dans la course des primaires a trouvé la faille dans le dispositif. Dénonçant la vindicte dont il serait victime de la part de Nicolas Sarkozy, il a fait jouer une disposition permettant à un membre d'un parti associé à l'UMP de se passer des parrainages nécessaires. Aussi, Frédéric Lefebvre n'a-t-il pas eu besoin de savoir compter pour réunir ses soutiens. Pas plus que de lire d'ailleurs.

Commenter cet article

Archives