Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Suisse. Plus de téléphone à la récré!

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Septembre 2016, 14:37pm

Catégories : #SUISSE, #ECOLE

Suisse. Plus de téléphone à la récré!

La grogne monte contre les portables à l'école. Plusieurs collèges alémaniques interdisent désormais l'usage des smartphones durant les pauses entre les leçons depuis cette rentrée scolaire. C'est le cas de plusieurs établissements dans les cantons de Zoug, Nidwald et Lucerne, souligne lundi le gratuit 20 Minuten. Pour le directeur de l'école cantonale de Zoug, Peter Hörler, interrogé dimanche dans la «Zentralschweiz am Sonntag», «ce qui a été appris est moins bien assimilé, les interactions avec la classe sont moins bonnes, et les élèves ne vont pas assez prendre l'air», critique-t-il.

Mais les représentants des écoles ne voient pas d'un bon oeil cette interdiction. Le président de la Conférence alémanique des directeurs de l'instruction publique, Christian Amsler, rappelle que les écoles sont libres de tolérer ou non le portable dans les préaux. Mais lui-même reconnaît qu'il n'est pas favorable à cette interdiction: «tout le monde possède un téléphone cellulaire aujourd'hui, c'est une réalité qui doit être acceptée par les écoles. »

Selon lui, l'usage des smartphones par les élèves a tout son sens. «Ils communiquent sur whatsapp, lisent des informations et échangent avec le monde entier, parfois dans d'autres langues», plaide-t-il. «Pour autant que les jeunes communiquent, je ne vois que des avantages à ce mode de consommation».

Atteinte à la vie privée?

Un avis partagé par le député vaudois socialiste et enseignant, Julien Engenberger qui lui avance un autre argument. «Jusqu'à quel point veut-on régler l'occupation des élèves pendant un moment qui est censé être un moment de libre, un moment qui leur plaît et qui n'est pas forcément une activité collective?» s'interroge-t-il dans le Journal du Matin, de la RTS lundi.« On peut aussi trouver bien de se retrouver seul un moment», souligne-t-il. «Nous en tant qu'adultes, nous promouvons la sociabilisation. Mais a-t-on vraiment toujours envie d'être en interaction avec les gens? Ce n'est pas forcément le cas. Et ce n'est pas forcément un problème d'ailleurs.»

Un avocat interrogé par 20 Minuten, Karl Stadler, va même plus loin. Pour lui, cette interdiction d'usage de smartphone durant la pause représente carrément une atteinte à la vie privée des élèves. Car les pauses ne sont pas soumises à l'autorité de la commission scolaire.

Nocif pour les 11-12 ans

Le recteur de l'école cantonale de Willisau (LU) est conscient des limites de l'interdiction, mais selon lui, il en va du bien-être de l'élève. Car ce sont surtout les 11-12 ans qu'il a dans le viseur. Consulter sans cesse un écran pendant ses moments de libre est nocif pour le développement de la communication interpersonnelle. Il préfère donc encourager des activités telles que des jeux et du sport en groupe, qui favorisent les échanges.

Enfin, pour Andri Silberschmidt, président des jeunes libéraux de Suisse, l'interdiction des portables est totalement inutile. Les élèves l'utiliseront de toute façon, d'une manière ou d'une autre. Ils iront aux toilettes pour l'utiliser en cachette. Pour lui, il serait donc plus utile que les enseignants discutent des risques de l'usage intensif des portables avec les écoliers. 

 Source

Archives