Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Sécurité sociale : la fraude atteint le milliard d'euros

Publié par MaRichesse.Com sur 14 Septembre 2016, 20:24pm

Catégories : #JUSTICE, #FRANCE

Sécurité sociale : la fraude atteint le milliard d'euros
Le montant des sommes détournées de la Sécu reste toutefois largement inférieur à celui de la fraude fiscale.

Le Comité national de lutte contre la fraude, un organe gouvernemental, a publié mercredi les chiffres 2015 de la fraude détectée à la Sécurité sociale. Celle-ci est en augmentation de 17,35% par rapport à 2014, et a atteint 1,009 milliard d'euros. Toutes les branches (maladie, retraites, famille) sont concernées par cette hausse. Depuis 2011 (482,8 millions d'euros), la fraude a même doublé.

D'après le comité, cette hausse des comportements illégaux détectés est "le fruit de la poursuite de la professionnalisation des agents impliqués dans la lutte" ainsi que le "ciblage des contrôles". Dans le détail, la branche assurance maladie enregistre une hausse de la fraude de 18%, à 231,5 millions d'euros, principalement à cause des usurpations d'identité.

Même augmentation pour la branche famille (247,8 millions d'euros) : 62% des fraudes de la branche concernent le RSA, 21% les aides au logement. Il s'agit principalement de fraude par omission ou de fausses déclarations. Enfin, la branche retraite voit la fraude détectée grimper de 24%, mais ne représente que 14,7 millions d'euros. 

 

La fraude fiscale largement supérieure

Le comité remet de lui-même ces chiffres en perspective, en rappelant que la fraude fiscale détectée représente 20 fois le montant de la fraude à la Sécurité Sociale: elle s'élevait à 20 milliards d'euros en 2015, en hausse de 10% sur un an. Et cela, sans parler du coût de l'évasion fiscale : un rapport parlementaire de 2015 l'évaluait entre 40 et 60 milliards d'euros par an. L'année dernière, la cellule de "dégrisement fiscal" de Bercy a récupéré 2,4 milliards d'euros suite aux régularisations. 

 Source

Commenter cet article

Archives