Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Qui buvait du sang humain dans la famille Compaoré?

Publié par MaRichesse.Com sur 17 Septembre 2016, 08:10am

Catégories : #AFRIQUE, #POLITIQUE

Qui buvait du sang humain dans la famille Compaoré?

Depuis Bordeaux Maeva Compaoré affirme que son père tuait et buvait le sang humain

Maeva Compaoré se confie à une amie (entretien issue d'écoutes):

 

"Mon père est un vrai buveur de sang. Je sais par expérience que mon père avait tué des enfants au cours de rituels. J'ai été témoin de l'un d'eux. Mon père est un adepte de satan. A un moment donné mon papa est devenu accro au sang humain, il croyait qu'en en buvant il gagnerait en longévité et en énergie. Il apprécie tout particulièrement le sang des petits enfants et des albinos. Il croyait que la force vitale était contenue dans le sang et que celui des enfants en bas âge apportait encore plus de force vitale. Il les torturait alors qu'ils agonisaient et il les terrorisait car il croyait que la force vitale serait ainsi décuplée. Quand j'avais 5 ans, il ,'a fait taillader les veines du cou d'un bébé. On avait fait couler le sang dans un calice. Puis nous, mon Père, ma Mère, moi avons bu à tour de rôle le sang ainsi récolté. J'ai besoin d'aide car je suis aussi devenu accro, quand je vais dans la rue, je regarde les cous et les nuques des gens et je me dis que la tentation de ce garde mangé est irrésistible. Nous sommes nombreux au Burkina, en Afrique, le Peuple était notre garde manger."

 

Maéva Compaoré la fille du frère cadet du tyran Blaise Compaoré caché en Côte d'Ivoire a élu domicile à Bordeaux la ville du Maire Alain Juppé tout comme Sissi Yark la fille du terroriste togolais Dramatik Yark le ministron de l'insécurité; Bordeaux ville pourrie pour rejetons de criminels de masse !

 

L'épouse de François Compaoré frère cadet du dictateur déchu Blaise Compaoré a été prise en photo buvant le sang d'un albinos assassiné pour un rituel satanique dans le but d'avoir des pouvoirs .Les photos ont été retrouvées dans le sous-sol de la résidence de François Compaoré,celui -là même qui a ordonné l'assassinat du journaliste émérite Norbert Zongo.

 

 

Ouagadougou, Quartier Ouaga 2000: Des jeunes filles retrouvées dans un état de démence avancée dans une villa de la banlieue de Ouagadougou. Ces jeunes filles seraient choisis via leur profil psychologique, probablement droguée lors de rites sataniques par le chef du réseau un certain « Papa Jean » qui serait « Rosicrucien » et enverrait leurs victimes vers Lomé !

Faure Gnassingbé et Compaoré ont besoin de chaire fraîche pour leur pouvoir diabolique. SI VOUS AVEZ DES INFOS SUR LE DENOMME « PAPA JEAN » VEUILLEZ NOUS CONTACTER SVP URGENT ! Nous nous souvenons de la découverte chez François Compaoré de fétiches, d’un cadavre calciné et de photos de son épouse en train de « bouffer » un homme albinos encore chaud mais inconscient. Il faut poursuivre cette sale race de criminelle sans pitié !

Dr Karifa Bayo de la Rose-Croix :

« Le nombre de rosicruciens au Burkina est estimé à environ 250″

Dr Karifa Bayo. Ph.B24 La Rose-Croix : Un mouvement autour duquel gravitaient des mythes. Mais les adeptes s’ouvrent de plus en plus aux profanes. C’est ainsi que l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix(A.M.O.R.C) a tenu une conférence publique le samedi 8 mars dernier à Bobo-Dioulasso, sur le thème « Les traditions rosicruciennes au 3ème millénaire ». Cette conférence a été animée par le Docteur Karifa Bayo, chimiste et conférencier officiel de la Rose-Croix au Burkina. Au sortir de la conférence, Dr Bayo a accordé cet entretien à Burkina 24. Burkina 24(B24) : Comment définissez-vous l’A.M.O.R.C ?

Karifa Bayo(K.B) : Par définition, l’A.M.O.R.C. (Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix) est un mouvement philosophique non-religieux, non-sectaire et apolitique, ouvert aux hommes et aux femmes, sans distinction de race, de religion ou de classe sociale. Il a pour devise : « La plus large tolérance dans la plus stricte indépendance ».

B24 :Quel est le degré de présence de la Rose-Croix au Burkina ? K.B : Aujourd’hui, le nombre de rosicruciens au Burkina Faso est estimé à environ deux cents cinquante.

B24 :Les rosicruciens sont tantôt craints, tantôt admirés. Comment expliquez-vous cette attitude à votre égard ? K.B : Il n’y a que les personnes ayant une telle attitude qui peuvent l’expliquer. Tout ce que je peux vous dire est qu’un rosicrucien est un homme ou une femme qui étudie et s’efforce à appliquer un enseignement que l’on peut qualifier à juste titre de « mystique », cet enseignement se rapportant aux mystères de l’univers, de la nature et de l’homme lui-même. Le but majeur est de permettre à l’homme d’évoluer vers une vie meilleure.

B24 :Que répondez-vous à vos détracteurs qui pensent que la Rose-Croix pratique la « sorcellerie » ? K.B : La sorcellerie n’est que le résultat de la superstition. Elle n’existe que par l’homme lui-même. Autrement dit, c’est l’individu, supposé en être victime, qui fait les quatre vingt pour cent du boulot. Les raisons essentielles d’une telle situation sont le manque de foi en Dieu et la peur. B24 :Que pensez-vous de la prolifération des églises chrétiennes dans notre pays ? K.B : La prolifération des églises est un phénomène conforme à la mode du moment. Chacun essaie de jouir de la crédulité de son semblable. C’est à chacun de faire un choix judicieux.

B24 :Peut-on à la fois être fervent croyant et rosicrucien convaincu ? K.B : La question ne se pose même pas. Le rosicrucien est à la fois monothéiste et panthéiste. Dieu est unique et toute créature est une forme de manifestation de ce Dieu unique. De plus, je pense que les enseignements rosicruciens permettent à chaque membre d’avoir une meilleure compréhension de sa religion. B24 :Ne craignez-vous pas que certaines de vos monographies se retrouvent dans la rue, avec les Nouvelles Techniques d’Information et de Communication (NTIC) ? K.B : Pour nous, les NTIC font partie des bienfaits des progrès de la conscience humaine. Il faut tout simplement les mettre au service de l’Homme. Notre seule préoccupation est de les dompter au profit de nos membres et laisser chacun assumer ses actes devant sa propre conscience. Interview réalisée par Michel KONKOBO Pour Burkina 24 L’ordre de la rose-croix est une organisation internationale à caractère mystico-philosophique. Son siège se trouve à San José en Californie. Elle a été fondée en 1915 par Harvey Spencer Lewis, elle a pour mission de réveiller le potentiel intérieur de l’être humain par le développement de l’esprit de fraternité, en respectant la liberté individuel, dans la tradition rosicrucienne. Comme on peut le noter, ce n’est pas très différent de la Franc-maçonnerie.

Dr Karifa Bayo de la Rose-Croix

Dr Karifa Bayo de la Rose-Croix

Depuis #Bordeaux La fille #Compaoré affirme que son père tuait et buvait le #sang #humain #Burkina #SissiYark
Depuis #Bordeaux La fille #Compaoré affirme que son père tuait et buvait le #sang #humain #Burkina #SissiYark
Sala Compaoré et Fatoumata Diendéré

Sala Compaoré et Fatoumata Diendéré

Maeva Compaoré

Maeva Compaoré

Commenter cet article

Archives