Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Que va faire Philippe Couillard à Cuba?

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Septembre 2016, 04:02am

Catégories : #POLITIQUE, #MONDE, #ECONOMIE, #CANADA, #CUBA

Que va faire Philippe Couillard à Cuba?

Ce n'est pas pour se prélasser au soleil que le premier ministre du Québec se rend à Cuba pour une visite d'un jour. Départ prévu lundi soir, retour mercredi. Le but est clair : renforcer les liens d'affaires avec le pays d'Amérique latine, alors qu'il y a un assouplissement de l'embargo américain sur Cuba.

 

Pour cette mission économique, Philippe Couillard sera accompagné de représentants d'entreprises et d'institutions québécoises. Visiblement, le gouvernement Couillard veut consolider ses rapports commerciaux, voire établir de nouveaux partenariats, avant l'arrivée de l'imposante concurrence américaine, mais aussi en vue de l'ouverture du marché cubain.

Bond des exportations vers Cuba

Certes, le commerce entre le Québec et l'île de Castro demeure négligeable sur l'ensemble des échanges commerciaux qu'a la province avec l'Amérique latine, soit 0,8 %. Les exportations sont toutefois nettement à la hausse ces dernières années – 28 % de 2011 à 2015 – et dominent les importations. Autrement dit, le pays représente un certain potentiel économique pour la province.

Produits d'exportation en tête : les fils de cuivre

Les exportations québécoises à Cuba n'ont rien de l'exotisme dont jouissent les orteils des touristes sur les plages de sable blanc. Cela dit, les produits dits de moyenne-haute technologie – les machines et appareils électriques et le matériel de transport entre autres – prennent de plus en plus de place.

Principales exportations du Québec à Cuba

Quant aux importations, il semble que bien des Québécois carburent au café cubain. Il représentait en 2015 plus de 91 % des produits importés de Cuba dans la province, suivi des cigares, cigarillos et cigarettes et du rhum en vrac.

La café torréfié représente 91,2 % des exportations de Cuba au Québec.

En mode exploratoire

S'il y a toujours eu une certaine histoire d'amour entre les deux États, le Québec demeure somme toute en mode exploratoire avec Cuba. De nombreux partenariats sont encore possibles aux yeux du gouvernement, tels que des échanges en matière d'éducation, de santé, de tourisme, d'agriculture, de technologie et d'énergie.

Il y a également une possibilité que la province ouvre un jour un bureau permanent à La Havane. D'ailleurs, par décret, le gouvernement a récemment élargi à Cuba les territoires couverts par le délégué général du Québec à Mexico, Éric R. Mercier.

En novembre 2015, lors d'une mission dans l'île des Caraïbes, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, Christine St-Pierre, avait conclu une entente de collaboration entre les Fonds de recherche du Québec et le Centre de neurosciences de La Havane.

Commenter cet article

Archives