Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Présidentielle 2017 : sous pression, Hollande accélère

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Septembre 2016, 18:05pm

Catégories : #POLITIQUE, #FRANCE

Présidentielle 2017 : sous pression, Hollande accélère

S'il n'entend pas avancer la date de sa déclaration de candidature, le chef de l'Etat multiplie, à partir de la semaine prochaine, le nombre de ses déplacements.

Cela s'appelle appuyer sur le champignon. Sous forte pression à sept mois de la présidentielle , François Hollande accélère. Selon nos informations, le chef de l'Etat a décidé d'intensifier, à partir de la semaine prochaine, le nombre de ses déplacements et interventions en France. Jusqu'à deux certains jours.

Après une visite au centre d'accueil et d'orientation puis devant les sapeurs-pompiers à Tours, ce samedi, il sera lundi à Calais pour marquer sa différence avec l'opposition sur la question des migrants . Mardi, il se rendra à l'Académie des sciences avant un déplacement dans l'après-midi. Mercredi, il présidera une cérémonie de réhabilitation des mineurs de 1948, licenciés à l'issue d'une grève - un combat porté par l'ancienne ministre de la Justice, Christiane Taubira, l'une des icones de la gauche. Jeudi, il se rendra à Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, pour célébrer la réouverture de l'imprimerie dans laquelle s'étaient retranchés les frères Kouachi, les auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo en janvier 2015. Et le lendemain, il prononcera un discours présenté comme important à l'occasion du Congrès, à Clermont-Ferrand, de l'union nationale des centres communaux et intercommunaux d'action sociale.

 

Urgence

François Hollande aurait pris la décision d'accélérer pendant l'été, une fois achevée la longue séquence internationale de la rentrée. Il y a en tout cas urgence. Le président est en grande difficulté dans les sondages, donné battu au premier tour dans tous les cas de figure dans le sondage Elabe pour "Les Echos" et Radio Classique publié jeudi, pris en tenaille entre Jean-Luc Mélenchon (qui est déjà candidat pour 2017) et Emmanuel Macron ( qui menace de l'être ), qui syphonnent à gauche et à droite une partie de son électorat de 2012. 

 

La situation est telle qu'une partie de ses proches lui conseillent d'accélérer son calendrier et de se présenter dès le mois de novembre, pour éviter de se voir doublé par son ancien ministre de l'Economie. Pas question, tranche l'Elysée. Selon son entourage, le chef de l'Etat se prononcera comme prévu, sur sa candidature. En décembre prochain.


Source

Commenter cet article

Archives