Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Poutine ressuscite le KGB

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Septembre 2016, 21:12pm

Catégories : #POLITIQUE, #RUSSIE, #POUTINE

Poutine ressuscite le KGB

Après avoir remporté la majorité absolue au Parlement avec son parti Russie Unie, Vladimir Poutine prévoit de mettre en place une nouvelle structure sur la base du Service fédéral de sécurité d'ici 2018. Une institution que d'aucuns comparent déjà au KGB, la toute-puissante agence de renseignement de l'URSS.

Vladimir Poutine, alors officier du KGB. © DR.

Le KGB est-il bientôt de retour? Selon les médias russes, dont le sérieux journal économique Kommersant, le Kremlin prévoit de mettre en place une nouvelle structure sur la base du Service fédéral de sécurité (FSB). L'idée consiste à fusionner la sécurité intérieure avec les gardes du corps fédéraux (FSO) et les services de renseignement à l'étranger (SVR). 

Une agence aussi grande et puissante que le KGB
Le futur ministère de la Sécurité d'Etat (MGB) doit être opérationnel d'ici l'élection présidentielle de 2018, lors de laquelle Poutine briguera un quatrième mandat.

Dotée de telles compétences, la nouvelle agence sera aussi grande et puissante que le légendaire Comité pour la sécurité de l'Etat (KGB) et employera environ 250 000 personnes.

En réalité, ce ministère de la Sécurité d'Etat n'est pas une invention. Le MGB fut en effet créé en 1946 sous le régime stalinien et a fonctionné jusqu'à la mort du dictateur en 1953. Le KGB était créé un plus tard pour fonctionner jusqu'en 1991 et l'écroulement du bloc soviétique.

Une telle centralisation est tout à fait envisageable et ne serait qu'un retour aux sources pour le Kremlin, comme le rappelle Arkadi Mourachov, chef de la police de Moscou au début des années 1990 au site Russia Beyond The Headlines.

"Une structure habituelle pour le pays"
"La Russie a depuis toujours été dotée d'une structure semblable, sauf ces vingt-cinq dernières années. C'est une structure habituelle pour le pays", explique Mourachov, désormais politologue.

Une super-agence de sécurité
Le but est clair pour le président Poutine: unifier toutes les forces de police pour revenir à une super-agence de sécurité.

Les opposants politiques du régime craignent la renaissance de l'agence soviétique, considérée comme un mécanisme de répression politique. Le député Gennady Gudkov exprimait son inquiétude sur sa page Facebook: "Dans la nuit du 18 au 19 septembre (date du scrutin des dernières élections, ndlr), le pays est passé de l'autoritaire au totalitaire."

"Il est temps de quitter le pays"
"Il est temps de quitter le pays", déclare un opposant sous anonymat sur son compte Twitter. "Toute personne qui peut doit saisir ce moment", a-t-il ajouté.

Le but est clair pour le président Poutine: unifier toutes les forces de police pour revenir à une super-agence de sécurité. © photo news.

Plus d'efficacité
Certains experts ne croient pour autant pas que le nouveau MGB devienne une structure comparable au redoutable KGB. La centralisation aurait pour but de résoudre les conflits administratifs qui perturbent les différents départements de sécurité russes. Selon Arkadi Mourachov, un retour au MGB pourrait renforcer l'efficacité du contrôle de l'État et permettre aux renseignements russes de mieux travailler. 

 Source

Commenter cet article

Archives