Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi roule-t-on à droite?

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Septembre 2016, 07:23am

Catégories : #SCIENCE

Pourquoi roule-t-on à droite?

En traversant la Manche, les Français, et les Européens en général, ne manquent pas de remarquer le changement de sens de circulation. Mais pourquoi les Européens -mis à part les pays ayant autrefois appartenu à l'empire britannique, comme Malte ou Chypre- roulent-ils à droite et les Anglais à gauche?

Au Moyen-Age, on circulait à gauche. Partout. En effet, les hommes qui se déplaçaient à cheval étaient en majorité droitiers et portaient donc leur épée du côté gauche afin de la sortir de son fourreau aisément. Pour d'éviter que leurs armes ne s'entrechoquent, ce qui aurait été une grave provocation pouvant mener à un duel, les cavaliers cheminaient ainsi sur le côté gauche des chemins.

En Europe, c'est Napoléon qui a imposé un changement de règle en commandant à ses troupes de débuter leur attaque par le flanc droit de la colline, alors que l'usage voulait qu'elle commencât par le côté gauche. L'effet de surprise sur l'adversaire, l'une des principales armes du chef de guerre qui a conquis l'Europe, fut total. L'empereur français a ensuite imposé ce sens de circulation sur les routes du pays, mais aussi sur celles des pays assujettis à son pouvoir. Les Anglais, qu'il n'est pas parvenu à vaincre, ont continué de rouler à gauche, tout comme leurs colonies, qui représentaient alors un tiers des pays dans le monde. Aujourd'hui, c'est à peu près la proportion de pays qui roulent encore à gauche.

Pour la petite histoire, il existe une rue à Londres où on circule à droite: Savoy Court, où se situe le luxueux hôtel du même nom. Les cochers ont choisi ce sens pour pouvoir s'arrêter juste devant l'hôtel et pour que leurs passagers n'aient pas à faire le tour de la voiture pour pénétrer dans l'établissement. Une exception qui a été gravée dans le marbre de la loi par le Parlement, en 1902. 

 Source

Commenter cet article

Archives