Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi dit-on que "l'argent n'a pas d'odeur"?

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Septembre 2016, 17:32pm

Catégories : #ARGENT, #INSOLITE

 Pourquoi dit-on que "l'argent n'a pas d'odeur"?

L'expression "L'argent n'a pas d'odeur" signifie que l'argent reçu d'une activité, aussi peu noble soit-elle, n'en est pas moins de l'argent, indiscernable d'un argent provenant d'activités plus hautes. Elle tire son origine de la locution latine "Pecunia non olet".

Cette phrase, qui signifie littéralement "l'argent n'a pas d'odeur", est attribué à l'empereur romain Vespasien qui régna de 69 à 79 après J.-C.

En effet, lorsqu'il accède au titre impérial, les caisses de l'empire sont vides, leurs contenus ayant été dilapidé par les frasques de son prédécesseur, le célèbre empereur Neron. Vespasien institua donc de nombreuses taxes diverses afin de renflouer le trésor de l'Etat.

Parmi celles-ci, l'une d'entre elles marqua plus particulièrement les esprits: celle sur les urines des urinoirs publics du système Cloaca Maxima (grand égout) de Rome, destinées à être collectées pour servir aux teinturiers (elles servaient à dégraisser les peaux). Elle était payable tous les quatre ans par tous les chefs de famille, en fonction du nombre de personnes (et d'animaux) vivant sous leur toit.

Bien entendu, le peuple se moqua de cette taxe. L'historien romain Suétone rapporte que quand Titus, le fils de Vespasien, se plaignit de la nature répugnante de la taxe, son père tint une monnaie d'or et demanda s'il se sentit offensé par son odeur ("sciscitans num odore offenderetur"). Quand Titus répondit par la négative, l'empereur s'exclama: "et pourtant, ça vient de l'urine" ("atqui ex lotio est").

La phrase "Pecunia non olet" est toujours utilisée de nos jours pour dire que la valeur de l'argent n'est pas contaminée par ses origines. Le nom de Vespasien est encore lié aux urinoirs publics en France (vespasiennes), Italie (vespasiani) et Roumanie (vespasiene). 

 Source

Commenter cet article

Archives