Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Patrick Timsit : «Qu'a fait la France contre la radicalisation de Sarkozy ?»

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Septembre 2016, 07:16am

Catégories : #FRANCE, #INSOLITE, #PEOPLE

Patrick Timsit : «Qu'a fait la France contre la radicalisation de Sarkozy ?»
Patrick Timsit était sur LCI ce vendredi matin, pour parler du rire, de ses limites... ou pas. Et quand l'humoriste lance une pique, il fait toujours mouche.

 

Invité d'Audrey Crespo-Mara, ce vendredi 30 septembre, l'humoriste Patrick Timsit est revenu sur le sens de l'intitulé de son dernier spectacle : "On ne peut pas rire de tout". Une façon pour lui de répondre à la fameuse interrogation "Peut-on rire de tout ?" et ainsi d'aborder tous les sujets et donc... de rire de tout.

 

Je ris de la Shoah, je ne me moque pas de la Shoah. Je ris avec les islamistes. Je préfère le rire de collaboration que le rire de résistance. Il faut rire de tout, même avec n’importe qui.Patrick Timsit

 

Bien sûr, il y a le "sujet difficile" des attentats. Timsit admet qu'il a "dû supprimer des choses du spectacle. Les gens sont à vif, c’est cruel." Car avant tout, Timsit ne "voulai[t] pas qu’on vienne voir le spectacle comme un acte de résistance contre les attentats". Ce sujet mis à part, l'humoriste explique sa démarche : "Tout dans mon spectacle commence d’une colère, de quelque chose que je veux dénoncer."

 

 

Sarkozy, Wauquiez, Ciotti : ces "radicalisés"

 

Patrick Timsit a été invité à revenir sur l'actualité, pour voir si l'on peut vraiment rire de tout. Il aborde le thème du terrorisme et lance : "On parle beaucoup des radicalisés, mais qu’a fait la France contre les radicalisés Sarkozy, Wauquiez, Ciotti ? Pourtant, ce sont des enfants de la République."

 

L'humoriste distille ses petites piques, tout en modérant le rire-à-tout-prix. Sur Trump : "Il ne va pas nous amuser longtemps". Sur nos ancêtres les Gaulois : "On se retrouve tous avec les mêmes ancêtres, une réunification absurde." Sur les migrants : "On n'a qu'à leur dire que Calais, c'est l'Angleterre." Il dit concevoir le rire comme quelque chose qui "va soulager, faire réagir", nous prouver qu'"on est encore vivant", comme "le rire pendant les enterrements".

 

Quand Timsit ne rit pas...

 

Puis il y a le Timsit sérieux, touché. L'humoriste qui ne rit pas. Il fustige l'accueil de la France aux immigrés "dont on a eu besoin à un moment". Des immigrés et leurs enfants français qui subissent "les humiliations de rester discret".

 

Et la politique ? 2017 ? Patrick Timsit regrette qu'"on ne vote plus pour, on vote contre". Il admet que l'on "peut avoir un coup de cœur pour Mélenchon", mais que le programme derrière ne lui convient pas. Et les autres ? "Stigmatiser les musulmans, les riches, les pauvres…" Timsit ne veut pas dire "tous pourris", mais il ne dit pas le contraire. 

 Source

Commenter cet article

Archives