Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Olivier Sarkozy veut lever 1,5 milliard de dollars

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Septembre 2016, 02:29am

Catégories : #ECONOMIE, #ENTREPRISE, #ARGENT

Olivier Sarkozy veut lever 1,5 milliard de dollars

L’ancien dirigeant de Carlyle et demi-frère de Nicolas Sarkozy lève son propre fonds dans les services financiers.

Olivier Sarkozy, le demi-frère « américain » de l'ancien président , veut capitaliser sur sa signature. A la tête des investissements dans les services financiers dans le monde du géant Carlyle jusqu'en mai dernier, il veut lever 1,5 milliard de dollars, rapporte PE Hub. Olivier Sarkozy a déjà enregistré les engagements d'investisseurs pour ce nouveau fonds qui sera focalisé sur les banques, assurances, gestionnaires d'actifs et services connexes. Contacté, il n'a pas souhaité réagir.

Cet objectif dépasse en tout cas de loin la taille des deux précédents véhicules qu'il a menés chez Carlyle, déjà de taille très significative pour cette classe d'actifs en capital-investissement. Le second fonds qu'il a conduit chez le gestionnaire américain en 2014 atteignait ainsi 1 milliard de dollars, et a mis trois ans à être clôturé. Quant au premier, levé à l'arrivée d'Olivier Sarkozy lors de l'éclatement de la crise financière en 2008, il affichait 1,1 milliard de dollars.

Ils visaient à tirer partie des cessions d'actifs engagées massivement par les banques pour dégonfler leur bilan, comme la Société Générale contrainte de vendre en 2012 à Carlyle TCW, son gestionnaire américain de 127 milliards de dollars d'actifs. La réglementation renforcée du secteur rend cependant l'exercice difficile. Le premier fonds conduit par Olivier Sarkozy a dégagé 1,6 fois les capitaux investis contre une moyenne de deux fois pour l'ensemble des véhicules du gérant américain. 

 

Réforme du financement de l'art

En levant cet ambitieux véhicule sous sa propre signature, Olivier Sarkozy aura les coudées plus franches. Membre du conseil d'administration de BankUnited, Butterfield Bank, Duff & Phelps ou encore de TCW Group, Olivier Sarkozy est entré en 2003 chez UBS comme codirecteur mondial des services financiers après onze ans au Credit Suisse First Boston. Le banquier conseil a franchi ensuite le pas de l'investissement chez Carlyle durant huit ans, où il a co-dirigé au niveau mondial les investissements dans les services financiers.

Le demi-frère de Nicolas Sarkozy a ainsi conseillé le géant américain du refinancement hypothécaire sur le marché estudiantin Sallie Mae face à la tentative d'acquisition par des fonds pour 25 milliards de dollars en 2007, puis sa recapitalisation. Olivier Sarkozy a également appuyé Mellon pour son rapprochement à 17 milliards de dollars avec Bank of New York, ou encore la vente de MBNA à 36 milliards de dollars à Bank of America, ainsi qu'une série d'autres transactions pour Charles Schwab, Wachovia et Wells Fargo.

Reste à savoir s'il entend maintenant faire profiter son réseau d'investisseurs des opportunités d'acquisitions en Europe, où le secteur peine à sortir la tête de l'eau, comme en témoigne encore les déclarations de Tidjane Tiam ce mercredi, jugeant le secteur trop peu « attractif » pour les actionnaires. Olivier Sarkozy s'est illustré aussi dans quelques innovations financières, comme sa réforme du financement de l'art avec son fonds Athena Art Finance. Par son intermédiaire, les collectionneurs, « family offices » et amateurs aux revenus élevés, n'ont plus à gager leurs biens personnels pour obtenir un crédit en vue d'acquérir un tableau ou une pièce de prix.


Source

Commenter cet article

Archives