Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Obama prévient: s'abstenir, voter vert ou libertarien revient à voter Trump

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Septembre 2016, 02:56am

Catégories : #POLITIQUE, #ETATS-UNIS

Obama prévient: s'abstenir, voter vert ou libertarien revient à voter Trump

Les sondages montrent que voter pour les candidats des petits partis retire des points à Hillary Clinton, pas à Donald Trump.

Le président Barack Obama, qui a récemment exhorté les électeurs noirs à aller voter en masse contre Donald Trump, a un autre message pour les Américains en cette saison électorale: ne votez pas pour les petits partis.

Dans une émission de radio le 28 septembre, le président a déclaré:

«Si vous ne votez pas, c'est un vote pour Trump. Si vous votez pour un candidat des petits partis qui n'a aucune chance de gagner, c'est un vote pour Trump.»

La première dame Michelle Obama, en campagne pour Hillary Clinton à Philadelphie, a eu exactement le même message que son mari:

«Si vous votez contre quelqu'un d'autre qu'Hillary, ou si vous ne votez pas, alors vous aidez à faire élire son opposant.»

 
 
 

En effet, les sondages montrent que c'est Clinton, pas Trump, qui perd des points lorsque les candidats libertariens et verts sont inclus, rappelle Bloomberg.

Dans une moyenne de sondages calculée par le site RealClearPolitics, Clinton devance Trump de 2,3 % mais lorsque Gary Johnson et Jill Stein sont pris en compte, elle ne devance Trump que d'1,6%. Le candidat libertarien Gary Johnson, qui est ancien gouverneur du NouveauMexique, est soutenu par 7,4% des électeurs et Jill Stein, la candidate verte par 2,4%.

Sur CNN, la journaliste Sally Kohn évoquait la situation d'un État comme l'Arizona, où les sondages montrent Clinton à 41% et Trump à 40% dans un face à face. Mais avec Jill Stein et Gary Johnson inclus, Clinton et Trump sont à 37% ex-aequo.

La désaffection des jeunes

Avant Obama, c'était Bernie Sanders, l'opposant socialiste de Clinton pendant les primaires, qui avait demandé en juillet à ses supporters de ne pas se laisser tenter par un vote vert. Il avait rappelé que contrairement à un système parlementaire à l'européenne, le choix aux présidentielles américaines ne permettait en réalité qu'un choix binaire: Trump ou Clinton.

Ce sont surtout les jeunes qui sont attirés par les candidats des petits partis, car contrairement à Barack Obama, qui les avait beaucoup enthousiasmés en 2008 et 2012, Clinton n'est pas populaire chez les 18-26 ans. Ils lui avaient d'ailleurs massivement préféré Sanders pendant les primaires démocrates.

Comme l'explique le professeur de droit Rick Hasen dans un article où il supplie les jeunesd'éviter de voter vert ou libertarien:

«Le pays pourrait se retrouver avec Trump président non pas parce que les gens préfèrent Trump à Clinton, mais parce qu'un petit groupe d'électeurs préfère un candidat des petits partis à Clinton.»

Commenter cet article

Archives