Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Lot de critiques pour le modérateur du débat

Publié par MaRichesse.Com sur 27 Septembre 2016, 18:49pm

Catégories : #POLITIQUE, #ETATS-UNIS, #TV

Lot de critiques pour le modérateur du débat

Lester Holt, le modérateur du premier débat présidentiel Clinton-Trump avait choisi lundi soir d'être minimaliste. Cela lui a valu de nombreuses critiques, mais aussi des commentaires plus positifs, soulignant qu'il avait laissé toute leur place aux candidats.

Donald Trump lui a décerné mardi une mauvaise note, un «C, C+», estimant que le journaliste lui avait posé des questions «injustes» par rapport à Hillary Clinton. «Je pense qu'il a été OK. Rien d'exceptionnel. Il m'a posé des questions très injustes à la fin», a déclaré le candidat républicain sur Fox News. A l'inverse, «il ne l'a pas interrogée sur les emails, il ne l'a pas interrogée sur les scandales, il ne l'a pas interrogée sur l'affaire de Benghazi».

Avant ce débat très attendu, suivi par des millions d'Américains, Donald Trump avait pourtant estimé que Lester Holt, 57 ans, présentateur respecté des journaux du soir sur NBC, était «un homme très bien».

Avant même le débat, le rôle du modérateur avait fait l'objet de nombreuses discussions. Etait-il là pour confronter les mensonges ou inexactitudes des candidats, comme le souhaitait le camp démocrate ? Devait-il simplement encadrer le débat ?

«Je suis honoré d'avoir ce rôle, mais la soirée appartient aux candidats», a déclaré lundi soir Lester Holt dans son introduction, à l'université Hofstra, près de New York.

Il est resté silencieux parfois pendant de longues minutes, laissant les deux opposants s'écharper. Il a été interrompu dans une question par Donald Trump, a rapidement laissé les réponses dépasser le cadre prévu des deux minutes et les deux rivaux se couper la parole. Il n'a pas relevé certaines fausses affirmations.

«CNN a lancé une chasse à l'homme après la disparition mystérieuse de Lester Holt, deux minutes après le début du débat», a ironisé l'hebdomadaire New Yorker. 

 

Critiques mitigées

Mais d'autres ont souligné qu'il avait ainsi laissé aux candidats beaucoup de temps pour s'exprimer et montrer leur personnalité.

M. Holt a aussi repris Donald Trump quand celui-ci a affirmé qu'il s'était opposé à la guerre en Irak. «Ce n'est pas ce que montre le dossier». Il a demandé au républicain pourquoi il ne rendait pas publique sa déclaration d'impôts. A interrogé Hillary Clinton sur ses emails.

Et il a relancé à plusieurs reprises le républicain sur son revirement récent quant au lieu de naissance de Barack Obama. «Pendant cinq ans vous avez perpétué une fausse affirmation», a déclaré le journaliste. «Dîtes-nous pourquoi cela vous a pris autant de temps... je veux une réponse».

Ces remarques n'ont pas plu du tout à Rudy Giuliani, l'ancien maire de New York, farouche défenseur de Donald Trump.

Lester Holt «devrait avoir honte» a-t-il déclaré à des journalistes après le débat. «Si j'étais Donald Trump, je ne participerais pas à un autre débat, à moins qu'on me promette que le journaliste agira comme un journaliste, et non pas comme un vérificateur de faits ignorant et incorrect».

Deux autres débats présidentiels sont prévus le 9 et 19 octobre, animés par d'autres journalistes. 

 Source

Commenter cet article

Archives