Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les règles modifiées pour les étudiants boursiers

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Septembre 2016, 03:40am

Catégories : #ECOLE, #BELGIQUE

Les règles modifiées pour les étudiants boursiers

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a définitivement validé mercredi l’arrêté modifiant le régime d’octroi de bourses pour les étudiants de l’enseignement supérieur.

Annoncé en juillet dernier, le texte légal définitif était attendu avec impatience, en ce début d’année académique, par les différents services sociaux des Hautes écoles et universités. 

 

Quelques modifications techniques

Suite à quelques remarques formulées cet été par le Conseil d’Etat, le texte a subi quelques modifications techniques avant d’être définitivement approuvé par le gouvernement ce mercredi.

«L’arrêté peut désormais être exécuté par l’Administration des Allocations et Prêts d’études», a commenté le ministre de l’Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt, dans un communiqué.

La réforme supprime la condition de réussite pour le maintien de la bourse. Pour éviter certains effets d’aubaine constatés par le passé, l’octroi dépendra désormais de l’ensemble des ressources du ménage au sein duquel vit l’étudiant, et non plus du seul avertissement extrait de rôle de la personne dont il est à charge.

Les plafonds de revenus ont, en parallèle, été revus à la hausse et une attention particulière sera accordée aux jeunes -de plus en plus nombreux- qui ne vivent que grâce au soutien d’un CPAS.

«Ceux qui seront aidés par les pouvoirs publics sont ceux qui nécessitent le plus cette aide», fait valoir le ministre qui rappelle que, depuis son arrivée à ce poste (en 2009, ndlr), les montants dévolus aux bourses d’études sont passés de 45 à 60 millions d’euros.

La réforme actuelle sera budgétairement neutre, les bourses étant dorénavant socialement mieux ciblées, a assuré son porte-parole interrogé par Belga.

En juin dernier, l’Inspection des Finances avait estimé que cette réforme allait coûter 7 millions d’euros supplémentaires sur base annuelle pour la Fédération Wallonie-Bruxelles aux finances déjà fort étriquées. 

 

Un montant moyen de 1.080 euros par an

Cette réforme, réclamée par la Fédération étudiants francophones (FEF) avec force depuis longtemps, vise à adapter ce régime d’aide au décret Paysage qui accorde une plus grande autonomie aux étudiants pour élaborer leur cursus.

Quelque 35.000 étudiants bénéficient actuellement d’une bourse d’études attribuée par la Fédération.

Le montant moyen alloué aux étudiants boursiers est de 1.080 euros par an. 

 Source

Commenter cet article

Archives